Accueil / SPORT / Le PSG toujours en vie

Le PSG toujours en vie

Ce groupe C promet décidément d’être serré ! Ce mardi, Naples et le Paris Saint-Germain se sont neutralisés (1-1) à l’occasion de la 4e journée de la Ligue des Champions. Actuellement 3e avec 1 unité de moins que Liverpool et Naples, le PSG va jouer gros au Parc des Princes face aux Reds le 28 novembre prochain.

Dans une ambiance exceptionnelle à San Paolo, le début de partie était équilibré avec la maîtrise du ballon pour les Parisiens. Malgré une première situation ratée pour Paris par l’intermédiaire de Verratti, la rencontre ne s’emballait pas avec deux équipes maladroites offensivement, à l’image d’un centre totalement loupé par Mario Rui ou un coup mal joué par Meunier. Et si Neymar illuminait ce choc par ses fulgurances, le Brésilien était trop seul pour trouver la faille…

Sur un nouveau caviar de Neymar, le PSG était pourtant proche d’ouvrir le score, mais le tir de Mbappé frôlait la transversale d’Ospina ! Mais à l’image de deux interventions monstrueuses de Koulibaly devant Mbappé, les Napolitains restaient solides face à la domination stérile des Parisiens. Puis juste avant la pause, Mbappé fixait la défense adverse avant de servir dans la surface Bernat, qui ouvrait le score d’une frappe peu orthodoxe en perdant l’équilibre (0-1, 45e+1).

Au retour des vestiaires, Naples tentait de réagir et Buffon devait s’employer deux fois de suite sur une frappe puis un lob de Mertens ! Emportés par la folie de San Paolo, les Italiens enflammaient cette partie et Kehrer puis Buffon, à deux reprises encore une fois, sauvaient les Parisiens sur trois énormes occasions adverses. C’était le feu pour un PSG méconnaissable, mais le pompier Buffon s’occupait de tout…

Mais à force de subir, Paris finissait par craquer avec un penalty concédé par Thiago Silva et Buffon à la suite d’une grosse erreur du Brésilien. Sans trembler, Insigne relançait son équipe d’une frappe placée à gauche (1-1, 62e). Réveillé par cette égalisation, le PSG reprenait le contrôle du ballon et Bernat pensait même obtenir un penalty sur une faute de Maksimovic, mais l’arbitre ne bronchait pas. Dans une fin de partie insipide, le score n’évoluait plus et le suspense restait total dans cette poule.

À voir aussi

Wagué pourrait intégrer l’équipe première

D’après ‘Mundo Deportivo’, face aux soucis récurrents pour trouver des remplaçants sur les deux côtés, …

Jaraaf et Génération Foot jouent, jeudi

Les deux clubs sénégalais, à savoir le Jaraaf de Dakar et Génération Foot, disputeront la …