Psychose…

Daech, Boko Haram, Aqmi… Quand vous rendez parano tout  le monde entier. Figurez-vous, la menace terroriste a créé une psychose au Tribunal de Dakar, au point que la sécurité voit partout des suspects. Et ce n’est pas Doudou Ndiaye, qui dira le contraire. Lui qui a été appréhendé par un policier au Temple de Thémis, alors qu’il était venu chercher des papiers, selon un témoin des faits. Son tort ? Avoir porté une barbe. Selon le témoin, qui a câblé Actusen.com, intrigué par la navette que faisait Doudou Ndiaye entre deux bureaux au Tribunal hors classe de Dakar, via la caméra vidéo installée dans les couloirs, un policier en civil, l’a aussitôt interpellé. Interrogé sur l’objet de sa présence au Tribunal, le jeune homme lui a fait comprendre qu’il était venu régler des papiers, le plus normalement du monde. N’étant pas convaincu par ces explications, le policier lui intime l’ordre de le suivre au Poste de police, rapporte toujours le témoin à Actusen.com. Surpris, Doudou Ndiaye lui a demandé l’autorisation de prévenir son oncle magistrat. Un  gendarme, qui a assisté à la scène, s’invite au débat. Plus compréhensif que le policier, il lui demande de le laisser partir. Toutefois, Doudou Ndiaye rentrera chez lui avec l’amer sentiment d’être victime  du délit de faciès.

Voir aussi

Quand une femme trompée souhaite une bonne année à son ex

« Graham, si elle est si bonne au lit, tu peux rester chez elle. » Depuis quelques …