PUBLICITE SUR FACEBOOK : QUAND LES RÉSEAUX SOCIAUX BOOSTENT LES ENTREPRISES AFRICAINES

  • Category : Confidences
  • By : moussa keita
  • Date : 27 mai 2016

 Véritable révolution numérique, Facebook est devenu un outil indispensable dans la communication des entreprises et redéfinit considérablement les normes d’interaction avec ses clients. Un mode de communication que les entreprises africaines s’approprient au quotidien.

Avec près de 120 millions d’utilisateurs actifs sur le continent, Facebook est une véritable mine d’or pour les entreprises africaines. Des millions de personnes consultent leur compte Facebook, chaque jour, que ce soit sur leur tablette, téléphone portable ou ordinateur. Elles ont accès aux publications partagés par  leurs amis mais aussi aux  nombreuses publicités proposées par des annonceurs divers, et c’est là un des enjeux de la gratuité du service. En une seule journée, un utilisateur peut consulter jusqu’à 10 offres publicitaires. « Facebook est un outil très puissant pour la communication des entreprises, il vous suffit de choisir le type de personne que vous souhaitez atteindre, homme, femme, tranche d’âge, et votre  publicité sera diffusée aux personnes ciblées. Et cela vous coûte 100 fois moins cher que de communiquer avec des outils classiques, votre publicité est plus pertinente pour les personnes qui les voient et vous apportent des résultats concrets », explique Moussoukoro Diop, spécialiste des réseaux sociaux.

Véritable vivier qui réunit, aujourd’hui, plus d’1 milliard de membres, le site Facebook génère l’un des plus importants trafics au monde. Une véritable révolution qui n’épargne aucune tranche d’âge, aucune couche sociale. L’un des points forts du service est qu’il est entièrement gratuit pour les utilisateurs, donc accessible à toutes les bourses. Pour les entreprises africaines, souvent absentes de certains grands cercles commerciaux et ne disposent de grands moyens pour être connus, il permet de combler ce vide. En effet, Facebook a permis à de nombreuses petites entreprises africaines de se positionner sur des marchés jusqu’ici réservé à des grandes pointures occidentales. Avec cet outil, qui ne nécessite pas toujours de grands budgets, certaines entreprises arrivent à  toucher un grand potentiel de cible  Selon Kamal Diaité, responsable marketing à jovago Afrique de l’Ouest, « l’un des avantages de la communication à travers  les réseaux sociaux c’est qu’ils nous permettent de toucher des personnes qui correspondent à notre produit, par exemple pour une entreprise comme jovago qui est dans le secteur du tourisme, de l’hôtellerie, la communication ciblée nous permet de toucher directement des personnes qui ont pour centre d’intérêt le voyage, d’être présent sur les pages de voyages. L’avantage est que nous pouvons être partout à la fois ». Il est évident que les entreprises africaines possèdent désormais un outil qui leur permet de s’ouvrir et de trouver à travers le continent mais surtout le monde des clients intéressés par leurs produits.

L’ouverture, en juin 2015, du bureau Afrique de Facebook, montre à juste titre l’intérêt pour le continent, quand on sait que le site “vit” de la publicité. Le groupe dirigé par Mark Zuckerberg s’est également associé à six géants de la téléphonie (Nokia, Ericsson, Samsung, Opéra, Médiatek et Qualcom), pour lancer internet.org, dont l’un de projets permettra de connecter gratuitement les cibles africaines.

Kambel

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15