Accueil / POLITIQUE / Le PUR peint en noir la gestion du régime Macky

Le PUR peint en noir la gestion du régime Macky

A moins de deux mois de l’élection présidentielle du 24 février 2019, le Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) qui promet de diriger les destinés du pays, a tenu ce vendredi un panel dans le département de Linguère.

 La nécessité d’un engagement citoyen pour une alternative politique a été le thème du panel qu’avait tenu, ce vendredi à Dahra Djoloff, le Parti de l’Unité et du Rassemblement de Cheikh Issa Sall. La salle du centre socioculturel qui abritait la rencontre était trop petite pour contenir les militants et sympathisants du PUR, venus de partout du département de Linguère. Le journaliste Pape Diagne et le professeur Mansour Fall Co-animaient le thème, Birame Mbathie, coordonnateur départemental du PUR à Linguère, était le modérateur.

Selon Birame Mbathie, le choix du thème est de montrer que le PUR est une réalité dans le département de Linguère. Le parti promet une politique alternative pour chasser l’injustice dans le pays. Le diagnostic sans complaisance de la situation politique du pays, de Senghor à Abdoulaye Wade en passant par Abdou Diouf, fait partie des points du choix du thème.

Trois concepts ont été marqués par les co-animateurs du thème, à savoir la nécessité, l’engagement et l’alternative. A en croire Pape Diagne et Mansour Fall, après 58 ans d’indépendance, le Sénégal n’a pas encore connu de changement. En cause, d’après ces derniers, Léopold Senghor et Abdou Diouf, c’est même le régime (le socialisme), Abdoulaye Wade et Macky Sall, c’est également le même régime (le libéralisme). Les animateurs du thème de dire que Diouf n’a fait que continuer la politique de Senghor, Macky Sall lui a hérité de la vision de Wade.

Des délégations, notamment le parti du  Rewmi, les  mouvements DEM d’Idrissa Samb, And Dolèle Khalifa, ont pris part au panel, non sans apprécier positivement la vision du PUR.

Samba KharyNdiaye       

À voir aussi

Pourquoi le C.C a invalidé les candidatures de Karim et Khalifa

Les 7 Sages ont rendu publique, hier lundi, la liste provisoire des candidats à la …

Me Mamadou Ndiaye: « La décision du Conseil constitutionnel est manifestement illégale »

Le Conseil constitutionnel a sorti une liste provisoire des 5 candidats qui devront prendre à …