ACTUALITE

Quand Me Wade et les étudiants font tomber l’égérie de la Police

  • Date: 15 octobre 2015

Le Conseil des ministres a décidé hier de débarquer Anna Sémou Faye à la tête de la Police. Les raisons de ce limogeage, longtemps programmé, n’ont pas été communiquées officiellement. Mais de sources sûres, les piliers du régime actuel n’arrivent pas à pardonner, à Anna Sémou Faye, quand Wade avait brouillé la sécurité nationale pour se rendre à la Place de l’Obélisque au mois de février dernier et les jets de pierres contre le cortège présidentiel à l’Université Cheikh Anta Diop.

C’est officiel, Anna Sémou Faye est désormais ex-directrice de la Police nationale, elle a été remplacée à ce poste par Oumar Maal. En effet, c’est depuis le mois de février dernier que l’ex-directrice était dans le collimateur de la Présidence. Macky Sall et ses homme ne digèrent pas,  toujours, cette dame quand le président Abdoulaye Wade avait accédé à la Place de l’Obélisque, le 1er février dernier, malgré le dispositif impressionnant de la Police, en place depuis plus de 72  heures.  Son cortège, venant du canal de Fass Colobane, a foncé sur les barrages de la Police dont les éléments, pour sauver leur peau, ont pris la fuite.

Le vieux routier politique et son cortège, arrivés en force au tarmac de l’Obélisque, ont été pris en étau dans cette avalanche de fumée. Les trois véhicules du président Wade de type 8/8 ont stationné au milieu de la Place de l’Obélisque. Le Secrétaire général du Pds, les deux doigts en signe de victoire, dira à haute et intelligible voix : «j’ai atteint mon objectif, Macky Sall viens me prendre.»  Une phrase qui a choqué l’aile dure du régime du président Macky Sall. Et certains n’ont pas manqué d’accuser la Police indirectement. Parce que pour ces derniers, comment Me Wade a pu quitter son domicile sans que la Police soit au courant.

Le 31 juillet dernier, un millier de policiers a été mobilisé une semaine avant l’arrivée du président de la République, Macky Sall , à l’Université Cheikh Anta Diop. Mais ce fort déploiement n’a pas empêché que les intrus atteignent leur objectif. C’est-à-dire saboter la visite du père de la nation. Les commandants de la Police, chargés de maintenir l’ordre, ont usé de toutes leurs forces, mais en vain. On lisait un sentiment de découragement sur leur visage, tout leur plan ayant été brouillé. Depuis le haut des pavillons B et C, les étudiants balançaient des pierres, scandant des propos malsains contre le chef de l’Etat.

Anna Sémou  Faye ne fait pas l’affaire du régime, du fait de la montée des assassinats dans la capitale. Sans compter les défaillances dans la protection des vies et biens.

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15