9967421-16168730

Quatre Saoudiennes participent aux JO de Rio… Et c’est reparti pour une polémique

L’annonce n’a presque pas fait de bruit. Il y a deux semaines, l’Arabie saoudite a annoncé que quatre femmes feraient partie de la délégation saoudienne aux Jeux olympiques de Rio cet été. C’est seulement la deuxième fois que des Saoudiennes sont autorisées à participer aux Jeux olympiques. Mais il faut croire que tout a été fait pour ne pas attirer l’attention médiatique. Le comité saoudien a révélé cette délégation féminine après avoir annoncé le nom des sept athlètes masculins. Les médias nationaux ont d’ailleurs traité l’information discrètement. Le but est probablement de ne pas attiser la colère des autorités religieuses et des conservateurs, hostiles à la pratique du sport pour les Saoudiennes.

Quatre femmes « invitées » aux JO

Chacune des athlètes féminines défendra une discipline différente. La plus notable est Sara al-Attar, qui concourt pour le 800 mètres, car elle faisait partie des deux premières Saoudiennes autorisées à participer aux JO par leur pays en 2012 à Londres. Au côté de cette athlète qui a déjà marqué l’histoire figureront Wujud Fahmi en judo, Lubna al-Omair en escrime, et Cariman Abu al-Jadail qui courra le 100 mètres.Ces sportives n’ont néanmoins pas passé les tests de qualification habituels puisqu’elles ont bénéficié d’une invitation. Leur présence est donc avant tout symbolique, afin d’afficher une certaine parité face aux sept athlètes masculins et pour montrer le bon vouloir de l’Arabie saoudite. Le pays encourage de plus en plus la pratique du sport mais cela reste très difficile pour les femmes et les jeunes filles à cause du scepticisme des autorités religieuses pour qui elles ne doivent pas faire du sport.

Voir aussi

10282053-16792982

Altercation avec la police: le joueur du PSG Serge Aurier condamné à deux mois de prison ferme

Le défenseur du PSG Serge Aurier a été condamné aujourd’hui à deux mois de prison …