images

Quelques résultats du référendum

KAFFRINE

Parmi les 6220 électeurs ayant voté dans les 5 lieux ouverts dans la commune de Kaffrine, 4153 voix sont pour la révision constitutionnelle et 2057 contre sur les 18.526 inscrits sur les listes électorales. Le taux de participation dans la région de Kaffrine est 41,23%. Le taux le plus élevé se trouve à Kélimane, dans la commune de Pakala avec 53% et la commune de Kaffrine a enregistré le taux le plus faible (30%). A Mbirkilane, le « Oui’ remporte la consultation populaire avec 1077 voix sur le « Non » qui a obtenu 822 points. Dans les 12 bureaux de la commune de Diamal (3174 inscrits, 1803 votants), le « Oui » sort vainqueur avec 1235 voix contre 550 voix pour le courant du

KAOLACK : LE « OUI » MAJORITAIRE AVEC 6.146 VOIX, 2.195 POUR LE « NON », DANS TROIS CENTRES

Le projet de révision constitutionnelle a été adopté par 6.146 électeurs et rejeté par 2.195 votants, sur 28.307 inscrits répartis dans 37 bureaux de vote de la commune de Kaolack (centre).Au centre-témoin de l’école Ibrahima-Niass, avec 12.249 électeurs inscrits répartis dans 16 bureaux de vote, le ’’oui’’ a remporté 3.134 voix, le ’’non’’ 699 voix, pour un total de 3.800 votants.A l’école élémentaire de Sara Ndiougary, un centre-témoin de la commission électorale départementale, il y avait 8.563 électeurs inscrits répartis dans 11 bureaux de vote, et 2.424 votants. Le ’’oui’’ est arrivé en tête avec 1.435 voix, contre 977 pour le ’’non’’.Le troisième centre-témoin de la commune, installé à l’école Seydou-Ibrahima-Ndao, avec 10 bureaux de vote, totalisait 7.495 électeurs inscrits, dont 2.139 ont voté. Dans ce centre, le projet de révision constitutionnelle a été adopté par 1.577 électeurs. Il a été rejeté par 519 électeurs.

 VICTOIRE DU OUI DANS LE DEPARTEMENT DE DAGANA

C’est la victoire du Oui dans les10 Communes sur les 11 que compte le Département de Dagana emportant sur son passage la Commune PDS de Bokhol avec 2 732 voix pour le Oui contre 711 non. Le courant du Non n’a gagné que la Commune de Dagana dont le Maire est le chef de l’Opposition avec 3 222 voix contre 2 473.

 DAKAR PLATEAU

Le Oui a poursuivi  son chemin dans le Département de Dakar après le référendum sur les propositions de réforme. Le Oui l’emporte par 6 338 voix contre 5 359 voix au centre-ville . Sept centres sur les huit que compte Dakar-Plateau ont été remportés donc par la coalition du Oui.
Voici les résultats : Centre Malick Sy (189 oui/210 non). Centre Bibi Ndiaye (987 oui/924 non). Centre Fleurus (1071 oui/985 non). Centre Clémenceau (1 115 oui/926 non). Centre Rebeuss (808 oui/766 non). Centre Thiong (1 183 oui/815 non). Centre Kléber (530 oui/412 non). Centre Berhe Maubert (455 oui/321 non)

 THIES: ABDOU MBOW  SE PROSTERNE DEVANT IDY

La date du 20 mars 2016 occupera une place importante dans l’agenda politique d’Abdou Mbow. L’honorable député, qui a voté au centre Aly Lô du quartier de Diameguéne de Thiès, a perdu devant le front du Non.A l’issue du scrutin référendaire, il a obtenu 2631 des voix contre 3941 pour Idrissa Seck et Cie.Le camarade du président de la République, Macky Sall a même perdu au niveau de son bureau de vote numéro 4. Sur les 774 inscrits, seuls 264 ont accompli leur devoir civique, ce dimanche. Le front du Non a obtenu 161 contre 108 des voix

 BRAYASE NOIE DANS L’ILE

Ahmet Fall Braya du Parti démocratique sénégalais (Pds) et non moins coordonnateur communal de la coalition « Gor Sa Wakh Ja », a été battu à Guet Ndar, son fief. Sur les deux centres de vote que compte ce quartier de Saint-Louis  à savoir Cheikh Touré et Abdoulaye Mbengue Khaly, le « Oui » l’a largement remporté.Dans cette école dernièrement cité où a voté Ahmet Fall Braya, tous les neuf bureaux de vote ont tranché en faveur du « Oui ». 1523 voix pour le « Oui » contre  969 pour le « Non », soit 554 voix de différence.

BIGNONA

Le ’’Oui’’ aux réformes constitutionnelles a raflé la mise dans la quasi-totalité des centres des 19 collectivités du département Bignona où seule la commune a voté contre. Selon les premières tendances la commune de Bignona, le ’’non’’ est arrivé en tête avec 2415 voix contre 2387 pour le ’’oui’’ qui a toutefois triomphé dans les autres communes et département.

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …