Accueil / POLITIQUE / QUERELLE INTERNE DANS L’APR DE PIKINE NORD : Macky Sall invité à éteindre le feu !
Le chef de l'Etat n'a pas encore tranché. Mais que la prochaine élection se tienne en 2017 ou en 2 © APA

QUERELLE INTERNE DANS L’APR DE PIKINE NORD : Macky Sall invité à éteindre le feu !

Face au déchirement qui a conduit les membres de l’Apr à la division à Pikine nord, les militants invitent Macky Sall à venir résoudre ces querelles internes.

Ce n’est plus un secret de polichinelle. Les responsables de l’Apr à Pikine nord se regardent en chiens de faïence. Ils ne parlent plus le même langage. C’est la guéguerre même au niveau subalterne. La cohésion au sein du groupement des femmes est partie en lambeau. Le nerf de la guerre est le financement de 64 millions de nos francs octroyé par la première dame et les 12 millions 500 F Cfa de Moutapha Diop.

Une situation qui fait prendre conscience, à quelques pas de la prochaine présidentielle, des manquements dans le parti au pouvoir. A cet effet, les hauts responsables de ce parti envisagent d’attaquer le mal par la racine. Mais, tout d’abord interpeller Macky Sall à la résolution de ces problèmes. «L’intervention du président de la République est impérative à Pikine Nord pour résoudre le problème qui gangrène le parti. Sans quoi, l’Alliance Pour la République y sera encore battue à plates coutures», alerte Adjaratou Ngoné Ndiaye, responsable du parti marron dans la banlieue.

Dans la foulée des préparatifs de la prochaine présidentielle, Adjaratou Ngoné Ndiaye attire l’attention des responsables du parti, pour éviter le syndrome des élections locales au cours desquelles certains auraient reçu une importante somme d’argent, afin de massifier le parti, mais qui, malheureusement, l’ont utilisée à d’autres fins. «Il faut que les responsables de la base arrêtent de tromper le président de la République. La récente défaite de l’Apr, à Pikine Nord, lors des élections locales, est une preuve que certaines parmi les élus n’ont pas joué franc. Au lieu de massifier le parti, ces responsables continuent de détourner les financements des femmes. Beaucoup parmi nous, n’ont pas été impliquées dans les activités du parti», déplore-t-elle.

Sada MBODJ

Share This:

À voir aussi

LEGISLATIVES 2017- Les Femmes du RDS ont versé la caution pour la liste dirigée par Mame Mactar Guèye

Deux mois auront suffi pour que le «fundraising», piloté avec brio par la Présidente du …