Sans titre

RADIATION DE SONKO Un décret  ‘’nul et non avenu’’

La Plateforme Avenir Senegaal Bi Ñu Bëgg, considère le décret de Macky Sall, révoquant Sonko comme illégitime, nul et non avenu.  Elle ne lui reconnait aucun fondement.

Une décision « nulle et non avenue’’. C’est ainsi que qualifie la Plateforme Avenir Senegaal Bi Ñu Bëgg, le décret de Macky Sall  révoquant l’Inspecteur des Impôts Ousmane SONKO de la Fonction publique sénégalaise.’Demain il fera jour et, le cas échéant, tous les préjudices subis par l’Inspecteur Ousmane Sonko, au plan professionnel, moral et matériel, seront réparés par l’Etat’’, lit-on dans le communiqué de la Plateforme parvenu à notre rédaction. Cheikh Tidiane Dièye et ses camarades ‘’se sont engagés à œuvrer, avec tous les patriotes porteurs d’alternatives sérieuses au mode de gouvernance séculaire de l’Etat ainsi qu’au despotisme qui a été la caractéristique de tous les régimes qui ont gouverné le Sénégal, pour rétablir l’Inspecteur Ousmane Sonko dans ses droits inaliénables.’’ Ce n’est pas tout. La Plateforme dit œuvrer  pour la « dépolitisation de l’Administration publique«  en la soustrayant de toutes les logiques partisanes, des influences nocives et des calculs et querelles de positionnement  qui ont cours dans tous  les partis au pouvoir.  Car, précise-t-on dans le communiqué, ‘’au moment où il (Macky) révoque un Haut Fonctionnaire de l’administration et dont le seul tort est d’avoir choisi le camp de la vérité et de l’honneur, en s’opposant de manière radicale à toutes les basses manœuvres politico-bureaucratiques qui ont fini de corrompre l’Etat, son propre parti politique, l’Apr, est infesté de fonctionnaires sans aucun mérite, tapis dans les interstices de l’Etat et n’y agissant que pour les intérêts de l’Etat-Apr et de la coalition Benno Bokk Yaakar.

Ainsi, La Plateforme Avenir Senegaal Bi Ñu Bëgg  invite Sonko à  ne rien regretter dans son acte de haute portée patriotique et invite tous les fonctionnaires patriotes et républicains, dignes fils et Filles du Sénégal, à ne point se laisser impressionnés par l’autoritarisme et à rester fidèles aux principes républicains. ‘’Oui à l’allégeance à la République, Non à l’allégeance au ‘’Prince’’, mentionne la Plateforme. Qui déplore que dans ce ‘’système rétrograde APR-BENNO BOKK YAKAAR, irrémédiablement voué à l’échec, la nouvelle trouvaille semble être le « meurtre » symbolique des adversaires politiques et les punissant pour ne pas avoir fait allégeance au clan au pouvoir.  Dénonçant l’instrumentalisation du pouvoir d’Etat au service des intérêts du parti au pouvoir et de ses affidés, la Plateforme AVENIR Senegaal Bi Ñu Bëgg  invite tous les patriotes à dresser un rempart citoyen pour arrêter les dérives autoritaristes et d’organiser les résistances pour faire face à la tyrannie rampante de Macky Sall.

Mouhamadou BA

Voir aussi

Rama-Yade-300x193 (1)

FRANCE-AFRIQUE Rama Yade cherche à se faire sponsoriser par des palais africains

L’ex secrétaire d’état aux Droits de l’Homme sous Nicolas Sarkozy, Rama Yade, entame ce jeudi …