Accueil / Uncategorized / Rapatriement d’Assane Diouf prévu ce mercredi- Les Etats-Unis vont livrer le « rebelle » à Macky

Rapatriement d’Assane Diouf prévu ce mercredi- Les Etats-Unis vont livrer le « rebelle » à Macky

REWMI.COM- Le Sénégalais Assane Diouf qui vivait aux Etats-Unis depuis 16 ans pourraient être rapatrié au Sénégal ce mercredi à deux heures du matin.

Son arrestation par le FBI et son transfert au niveau du service de l’immigration de ce pays à révélé que l’homme était sous le coup d’une injonction de quitter ce pays depuis 2016 et qu’il ne s’ est pas exécuté. Du coup, la mesure d’expulsion par contrainte va être exécutée par les Américains au même titre que d’autres sénégalais, une vingtaine selon L’Obs qui donne l’information.

Cependant Assane Diouf n’est plus comme les autres. Il a su en effet mettre en place une stratégie qui a certes échoué parce qu’il sera vraisemblablement rapatrié mais qui a aussi connu un certain succès. La preuve, au niveau de la diaspora, les réactions vont vives d’émigrés sénégalais qui ne cessent de pointer du doigt les autorités pour avoir discrédité la diaspora en parlant d’apologie du terrorisme s’ agissant d’un des leurs. Les autorités sénégalaises n’ont jamais communiqué clairement sur ce dossier.

Même si les Américains, par le biais d’un communiqué, avaient fait savoir que ce dossier relevait de l’immigration, nombre de Sénégalais restent convaincus que leur respectabilité dans leurs pays d’accueil ainsi que la confiance qui leur était souvent accordée vont en pâtir.

L’autre aspect important est qu’une chaîne de solidarité à été mise en place pour lui venir en aide, financement et cela ira crescendo dans les prochains jours. Le phénomène Assane ne va pas s’arrêter de si tôt.

Troisièmement, dans les messages de ce dernier, la dimension politique était importante. Un Imam assez respecté me disait il y a quelques jours qu’il appréciait cet homme. Ce dernier reste convaincu qu’Assane aime son pays et qu’il est en train de se sacrifier pour lui. C’est son opinion.

Car, en dehors des injures contre des personnalités que tout le monde déplore, il a su s’ ériger en défenseur des faibles aux yeux de beaucoup. C’est pourquoi, on n’a pas fini d’entendre parler de lui. Les autorités auront, encore, une patate chaude entre les mains.

Cependant, la ruse n’a pas fonctionné. Les Américains ne se sont pas laissés bernés.

A moins d’un revirement possible de dernière minute, il sera livré aux autorités sénégalaises, selon la législation américaine. Et à ces derniers de savoir ce qu’ils feront de lui. Et il n’est pas besoin d’être devin pour le savoir. Assane n’a jamais cessé d’insulter le Président de la République et de hautes autorités de l’État comme le Procureur. Son cas est critique. Il risque l’l’inculpation et le placement sous mandat de dépôt en vertu des dispositions de l’article 80 sur l’offense au Chef de l’État et la diffusion de fausses nouvelles comme Penda Bâ, Amy Collé et Ouléye Mané.

Manifestement, Assane Diouf avait déployé une stratégie : Celle qui consiste à se mettre dans une situation d’un potentiel réfugié politique en créant les conditions d’animosité d’avec les autorités très connues pour leur frilosité.

Il les a attaqués, poussés à bout et ils ont eu la réaction escomptée.

Cependant, ce qu’Assane n’avait pas prévu et ce que ce régime de Macky est très en phase avec les Etats-Unis. Il a signé un contrat de défense avec ce pays, accueilli des prisonniers de Guantanamo et la coopération bilatérale entre les deux Etats est au beau fixe.

Dans ces conditions et compte tenu du fait que le Sénégal est un pays de démocratie malgré les couacs, Assane avait peu de chances de réussir sa stratégie.

Toutefois, il y a un point sur lequel nous avons du mal à comprendre ces types de législations contre les immigrés.

Assane Diouf a une épouse et une fille aux Etats-Unis. On va les séparer sans considération aucune de son droit acquis depuis 16 ans de résider dans ce pays. Quelles sont ces modes de légiférer avec des lois xénophobes, inhumaines qui mettent en avant un nationalisme étriqué résultat de la généralisation des politiques populistes aux États-Unis, en Europe et même ailleurs ?

Une situation qui doit pousser les Sénégalais à apprendre à rester chez eux. Car, de plus en plus, il devient difficile par rapport à des législations de ce genre, d’être en règle. Or, il est dangereux de bâtir un statut dans une instabilité pareille. Vous sacrifiez votre épouse, vos enfants et vous vous mettez dans une situation permanente de stress avec le risque de vous faire expulser à tout moment.

On a, dans les rapports disproportionnés de ce monde, la malchance d’être dans une posture d’infériorité qui fait que les autres peuvent venir se pavaner comme ils veulent chez nous sans qu’il y ait la réciprocité.

C’est pourquoi, malgré le contexte économique défavorable et les arnaques à tous les coins de rue, il est possible encore d’investir et de travailler au Sénégal.

Il faut y croire pour éviter de voir sa vie prise en otage par une aventure à l’issue bien incertaine.

Assane Samb/Rewmi quotidien

À voir aussi

Paris Hilton : Elle pose topless avec Marilyn Monroe !

Paris Hilton a fait tomber la chemise ! Elle ne l’a cependant pas fait pour …

Thierno Bocoum ou ‘’Bène niébé si tchine’’

REWMI.COM- A l’image d’une petite graine de haricot dans une grosse marmite bouillante, Thierno Bocoum …