Contributions

RAPPORT DE L’ARMP 2014 : Le port Autonome de Dakar arrive à bon port !

  • Date: 8 décembre 2015

Comme il est de coutume depuis maintenant plus d’une décennie, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) vient de publier son rapport annuel  2014 et couplé à la restitution des audits 2013 et 2014 de la gestion 2014 des organismes de l’administration publique.

Ce rapport tant attendu par la quasi-totalité de la population sénégalaise, toujours friande d’informations succulentes, a, comme à l’accoutumé, révélé à la face de l’opinion publique nationale, les erreurs de gestion des managers de certains ministères et sociétés nationales. Plusieurs entreprises publiques sont épinglées pour non respect des procédures de passation des marchés conformément aux dispositions et procédures édictées par les décrets 2011-1048 du 27 juillet 2011 et 2014-1212 du 22 septembre 2014 portant Code des marchés publics

Le Port Autonome de Dakar fait partie du cercle restreint des entreprises non épinglées par l’ARMP, ce qui traduit, loin sans faut, une gestion transparente, vertueuse et rigoureuse de la Direction Générale.

Tous les Grands marchés passés par le Port Autonome de Dakar entre 2013 et 2014, ont été validés par l’ARMP. Ce rapport vient donc infliger un cinglant démenti à tous les oiseaux de mauvais augures, qui pour des raisons crypto-personnelles,  ont cherché par tous les moyens à vouloir jeter l’anathème sur la gestion du Directeur Général du port.  Il sied également de rappeler que pour l’exercice 2012-2013, le Port de Dakar avait été déjà classé bon élève avec une performance correcte. Cet état de fait lui avait même valu la notation de l’agence Wara Bbb+ et les 10 milliards F Cfa de la Banque ouest-africaine de développement (Boad) traduisant la crédibilité de l’institution portuaire.

Loin de moi toute idée de porter au pinacle la gestion vertueuse du port autonome de Dakar, une telle performance mérite, à bien des égards, d’être saluée au regard des enjeux cruciaux qu’il y a autour de ce fleuron de l’économie sénégalaise.

Le port constitue le socle voire le soubassement de l’économie Sénégalaise. Plus de 30% des recettes budgétaires de l’Etat et à concurrence de 90% des recettes douanières proviennent du Port. Ce qui dès lors nous conforte dans notre conviction selon laquelle que la stabilité de l’économie sénégalaise est tributaire de la bonne tenue des deniers publics du port Autonome. Cette performance saluée par l’ARMP vient couronner  les distinctions internationales reçues par le port de Dakar sous la direction de Dr Cheikh KANTE entre 2014 2015. Au nombre desquelles nous pouvons citer entre autres, le Prix de l’Association de Gestion des ports d’Afrique de l’Ouest et du Centre (AGPAOC) qui désigne le port de Dakar parmi les 15 ports de l’Afrique de l’Ouest du Centre, comme le port le plus modernisé au cours des trois dernières années. Les critères de sélections étaient orientés autour de la performance de trafics, des projets innovateurs engagés au cours des trois dernières années. Le Port Autonome de Dakar a également remporté le Grand Prix 2015 du Jury du « Paris Africa Ports Award » lors de la 4ème édition du carrefour du journal de renommée internationale de la marine marchande. Ce grand prix récompense l’autorité portuaire africaine qui s’est le plus distinguée dans des actions en faveur de la fluidité du trafic. C’est au terme de l’étude des dossiers de candidatures que le PAD a été récompensé devant d’autres ports africains parmi lesquels ceux d’Abidjan, de Tanger Med, de Pointe Noire, du Gabon, de Cotonou.

Les bonnes performances du port augurent résolument des perspectives plus que prometteuses pour l’avenir du Pays. Comme le dit l’adage « Cin su naré neex bou baxé xene» – les premiers effluves qui nous proviennent de la cuisine donnent une idée de la qualité du mets qui s’y prépare »

Ceci nous pousse à affirmer avec véhémence que son Excellence le Président la République qui prône la rigueur et la transparence dans la gestion a eu bien raison de confier au Dr Cheikh KANTE les clés de cette grande et stratégique société.

Au demeurant, nous ne saurons  terminer nos propos sans réitérer nos vives félicitations à Directeur du Port et à toute son équipe. Nous exhortons  également le manager KANTE à continuer  sur cette belle lancée et de ne jamais se départir des vertus cardinales qui ont toujours guidées ses actions quotidiennes à savoir la transparence et la rigueur viatiques sûres pour le succès du plan Sénégal Emergent.

Bravo.

 

Pape Dacoumba SARR

DESS-MBA en Marketing Stratégie (CESAG)

Master II en Technologie de l’information (UCAD)

DEA en Gestion en Cours( UCAD)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15