téléchargement (5)

Rassemblement de l’opposition le 25 novembre- Vers un fiasco monumental

Les responsables de l’opposition ont appelé tous leurs militants et sympathisants à envahir l’Assemblée nationale, le 25 novembre prochain. Mais après le flop du mois d’octobre dernier certains de leurs membres ont été malmenés. Ces mêmes responsables veulent encore essayer sans analyser les leçons de leur échec.

En réalité, ceux qui sont censés incarner cette opposition, aujourd’hui, ne sont pas représentatifs. En commençant par Oumar Sarr dont le leadership est vachement contesté par tous les clans y compris celui de Karim Wade. Concernant l’autre chef de guerre de l’oppositionc Mamadou Diop, il est très rare de rencontrer un militant de son parti AJ dans un rassemblement de l’opposition certes, il communique  beaucoup dans la presse mais sur le plan représentatif, il n’a rien en face. Idrissa Seck, qui doit s’engager dans cette lutte, préfère se concentrer sur ses affaires privées entre Dakar et Paris. Cet appel ne sera pas entendu parce que le camp présidentiel a réussi sa communication en faisant croire à l’opinion que cette histoire de présidence de groupe parlementaire est une affaire interne du Pds. Aussi, au Pds, des manifestions sans Abdoulaye Wade sont souvent vouées à l’échec. Appeler encore des militants de l’opposition pour envahir l’Assemblée, le 25 novembre, pour empêcher les travaux de la plénière demande une organisation sans  failles et des mobilisations à l’interne. Tous les leaders mouillent le maillot au lieu de parachuter des seconds couteaux face à camp présidentiel organisé, doublé de la détermination des jeunes éléments de la police puisque le rassemblement ne sera pas autorisé.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

telechargement-7

ME AÏSSATA TALL SALL  “Le 25 janvier, on passera aux choses sérieuses ”

“Ce renvoi s’explique parce que nous appelons, dans notre jargon judiciaire et de procédure, la …