Accueil / SANTE / Les ravages du cancer de l’utérus au Sénégal : … un taux de mortalité supérieur à 50%

Les ravages du cancer de l’utérus au Sénégal : … un taux de mortalité supérieur à 50%

« Les cancers gynécologiques sont les premiers cancers au Sénégal. Nous avons plus de 50% de mortalité et, chaque année, nous avons environ 1500 nouveaux cas. Malheureusement, nous n’avons pas de chiffres exacts parce que nous avons un problème de registre de tumeur », a renseigné le Dr Guenoune en marge d’un atelier de formation et de sensibilisation de l’Amical des femmes du ministère de l’Intérieur.

Dans la même lancée, le Dr Guenoune a également déclaré que « parmi ces 1500 nouveaux cas, 75% de ces femmes arrivent dans les structures de santé à des stades très avancés ».

À voir aussi

L’Asas décrète une grève de 72 heures

L’Alliance des syndicats de la santé (Asas), An Gueusseum maintient la pression sur le gouvernement. …

Réduction des Risques Vih/Tb: Les journalistes mieux outillés

L’Alliance nationale des communautés pour la santé a tenu, hier, un atelier d’orientation des journalistes. …