matar-diop-coordonnateur-national-de-la-cojem-nous-sommes-les-boucliers-du-president-368275

Réactions… réactions…. réactions… La COJEM : « Les chiens aboient, mais la caravane passera »

La décision du Président Macky Sall, consistant à respecter l’avis du Conseil constitutionnel qui considère illégale la réduction de son mandat de 7 à 5 ans, est perçue comme un acte responsable et courageux par les jeunes « mackystes ».  Selon Matar Diop, coordinateur de la Cojem, « il n’y a que ceux qui ne connaissent pas l’homme Macky Sall qui sont surpris. C’est un légaliste qui ne tordra jamais le cou à la Constitution. Il a refusé de le faire malgré la pression que certains ont essayé d’exercer sur lui. Nous saluons son courage, mais le félicitons d’avoir laissé aux 5 Sages tout leur honneur. En refusant de ne pas se conformer à l’avis du Conseil Constitutionnel, il s’est gardé de créer une regrettable jurisprudence qui allait faire une fâcheuse tache d’huile. »  Matar Diop d’inviter les Sénégalais à voter le 20 mars « Oui » lors du référendum, avant de signaler que lui et ses camarades vont dorénavant entamer leur campagne pour la réélection de leur leader en 2019.  Matar Diop de conclure que « les chiens aboieront, mais la caravane passera. »

Voir aussi

10688912-17616609

Il est dans la liste des rappeurs et producteurs les plus riches des USA. Sa …