Accueil / SPORT / Réal Madrid: 15 entraîneurs en… 15 ans

Réal Madrid: 15 entraîneurs en… 15 ans

Le Real Madrid a officialisé le limogeage de Julen Lopetegui. Une situation qui se répète ces dernières saisons pour le club merengue. Depuis le départ de Vicente Del Bosque en 2003, ce sont 15 entraîneurs qui se sont succédé à la Maison Blanche.

 Carlos Queiroz (2003-2004)

De façon surprenante, le contrat de Del Bosque n’est pas renouvelé à l’issue de la saison 2002-03. Florentino Pérez décide de le remplacer par Carlos Queiroz. L’entraîneur portugais est toutefois démis de ses fonctions en mai 2004, après une saison où il ne remporte qu’un seul trophée, la Supercoupe d’Espagne. (PRESSE SPORTS)

José Antonio Camacho (2004)

Après avoir déjà entrainé les Madrilènes lors de la saison 1998-99, José Antonio Camacho reprend les rênes du Real Madrid. Suite à des conflits avec son staff, il présente sa démission quatre matches plus tard. (PRESSE SPORTS)

Mariano Garcia Ramon (2004)

Florentino Pérez nomme alors Mariano Garcia Remon, jusque-là assistant de Camacho, comme entraîneur intérimaire du club espagnol. Il reste trois mois à la tête de l’équipe, avant de céder son poste à Vanderlei Luxemburgo.

Vanderlei Luxemburgo (2005)

Après une lourde défaite contre le FC Barcelone (3-0) à Santiago-Bernabeu, le 19 novembre 2004, Vanderlei Luxemburgo est sur la sellette. L’entraîneur brésilien est démis de ses fonctions le 4 décembre, après une courte victoire contre Getafe (1-0).

Juan Ramon Lopez Caro (2005-2006)

Le lendemain, Florentino Pérez nomme Juan Ramon Lopez Caro. Sous sa direction, les Galactiques terminent à la seconde place de la Liga et se font éliminer dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions par Arsenal. À l’issue de la saison, il quitte la Maison Blanche.

Fabio Capello (2006-2007)

Fabio Capello mène le club de la capitale au sacre de champion d’Espagne. Il est finalement viré le 28 juin, contesté pour sa mauvaise gestion des cadres de l’équipe.

Bernd Schuster (2007-2008)

L’Allemand prend les rênes le 9 juillet 2007. Après des résultats moyens, l’ancien joueur est démis de ses fonctions le 9 décembre 2008, empochant une indemnité de 4,5 millions d’euros.

Juande Ramos (2008-2009)

Les entraineurs continuent de se succéder. Juande Ramos débarque en provenance de Tottenham, où il est surnommé le « flop des Spurs ». Le Real est alors cinquième de Liga, à neuf points du leader. En six mois, il parvient tout de même à hisser le club à la seconde place.

Manuel Pellegrini (2009-10)

Les derniers résultats de Juande Ramos le poussent vers la sortie. Il est remplacé par Manuel Pellegrini, qui ne reste qu’une saison à la tête de l’équipe. Dauphin du FC Barcelone de Pep Guardiola, l’entraineur chilien est limogé pour ses mauvais résultats en coupe, notamment en Ligue des champions, où les Madrilènes se font sortir en huitièmes de finale par Lyon.

José Mourinho (2010-2013)

Tout juste sacré en C1 avec l’Inter Milan, José Mourinho est annoncé au Real Madrid. En trois saisons, le Special One remporte seulement trois titres, une Liga, une Coupe du Roi et une Supercoupe. À son départ, le coach portugais laisse derrière lui un vestiaire au bord de l’effondrement.

Carlo Ancelotti (2013-2015)

Carlo Ancelotti a la lourde tâche de reprendre l’équipe en main. Dès sa première saison, il remporte la dixième Ligue des champions de l’histoire du Real. Il devient même le premier entraîneur madrilène à glaner quatre titres en une seule année. En 2015, il est limogé à la suite d’une saison moyenne.

Rafael Benitez (2015-2016)

Critiqué pour son style de jeu peu offensif et son management, l’Espagnol quitte le club après seulement dix-huit rencontres de Liga.

Zinédine Zidane (2016-2018)

Après avoir entraîné le Castilla, Zinédine Zidane est nommé entraîneur de l’équipe première. Il devient le premier entraîneur français du Real Madrid. Ses résultats sont impressionnants, il remporte consécutivement trois Ligues des champions, avant de partir de son plein gré.

Julen Lopetegui (2018)

Lors de son premier match officiel, il perd face à l’Atlético Madrid (2-4). C’est suite à une défaite face au FC Barcelone (1-5), et une série de résultats médiocres, qu’il quitte la Maison Blanche, quatre mois seulement après son intronisation.

France Footbaall

À voir aussi

Wagué pourrait intégrer l’équipe première

D’après ‘Mundo Deportivo’, face aux soucis récurrents pour trouver des remplaçants sur les deux côtés, …

Jaraaf et Génération Foot jouent, jeudi

Les deux clubs sénégalais, à savoir le Jaraaf de Dakar et Génération Foot, disputeront la …