Accueil / POLITIQUE / Rebellion à Koungheul lors des législatives- Les animateurs de la liste dissidente vont-ils réintégrer les rangs du «Macky»
Senegal's opposition presidential candidate Macky Sall (C) speaks on February 29, 2012 in Dakar during a press conference. Macky Sall on Wednesday strove to unite the opposition behind him for a March 18 presidential run-off after emerging as the challenger to President Abdoulaye Wade in the first round. Intense political wrangling got under way as the opposition urged its voters to rally around Sall and thwart the veteran leader's efforts to secure a third mandate and rule into his 90s. AFP PHOTO/ ISSOUF SANOGO (Photo credit should read ISSOUF SANOGO/AFP/Getty Images)

Rebellion à Koungheul lors des législatives- Les animateurs de la liste dissidente vont-ils réintégrer les rangs du «Macky»

Ils ont fait parler d’eux lors des élections législatives du 30 Juillet dernier. Ils, ce sont les animateurs de la liste dissidente «IPD»  dans le département de Koungheul. Déplorant les investitures qui ne tenaient pas en compte les critères de représentativité au niveau départemental, Alioune Badara Ly, un cadre républicain, et Cie, avaient choisi de faire cavalier seul et d’aller sous la bannière de la liste de «Initiative pour une  Politique de Développement» (IPD, en acronyme). Au terme du scrutin, ils sont sortis 2èmes, derrière la coalition présidentielle, Benno Bokk Yakaar, avec  8218 des voix  (soit plus de 21,6%). Ce scrutin a montré, à suffisance,  la véritable force de frappe du jeune leader politique Alioune Badara Ly. Sur un groupe de presque 20 personnes (y compris des Ministres conseillers, des DG de société ou agence d’Etat, de Pca, de 8 Maires des Communes du département plus celui de la Ville de Koungheul), il est parvenu à se tailler un score honorable. Aujourd’hui, il est un truisme que de dire que si Ibrahima Abou Nguette, Président de l’IPD, intègre l’Assemblée nationale, c’est parce que la contribution de «ses» frères du Bambouck a été déterminante. Il n’est même pas faux de dire qu’il doit amplement son salut parlementaire aux «rebelles» du Bambouck. Ce jeudi, lors de l’installation du bureau de l’Assemblée nationale, M. Nguette, chassé du «Macky» pour sa témérité …politique, contre toute attente, a regagné le groupe parlementaire de la majorité. Ses souteneurs vont-ils le suivre ? Si tel est le cas, ce sera la fin d’un vent de rébellion dans les rangs marron-beige.

M BA

À voir aussi

Macky Sall à Ousmane Tanor Dieng “Sa situation me gênait beaucoup mais lui ne s’est jamais plaint»

Venu présenter ses condoléances au Secrétaire Général du PS Ousmane Tanor Dieng  à la suite …

Risque d’exclusion au Ps- La parole aux ‘’futurs exclus’’

Le Ps et les frondeurs s’installent dans une guerre de tranchées. Malgré les menaces d’exclusion, …