ECONOMIE

Recensement des entreprises du Sénégal: une enveloppe 2 milliards 500 millions

  • Date: 8 septembre 2015
Le secteur privé s’est engagé pour une réussite du recensement général des entreprises du Sénégal, initié par l’agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). C’est du moins l’assurance donnée par Kader Ndiaye, représentant du secteur privé et par ailleurs, vice président de la confédération national des employeurs du Sénégal. « Le premier recensement général des entreprises  va offrir aux acteurs économiques  tous les secteurs confondus l’opportunité de pouvoir disposer d’un système national d’information et de gestion fiable des statistiques d’entreprises et mettra fin à la guéguerre des chiffres et des tendances sur les performances du secteur économique », soutient Kader Ndiaye , représentant du secteur privé et par ailleurs vice président de la confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes).Toutefois, le patronat  sénégalais  a saisi cette occasion pour formuler quelques recommandations concernant ce recensement. « Il faut partager les termes de référence avec le secteur privé, mettre en place un dispositif permettant de centraliser les sources de collectes reposant sur des outils mis à jour grâce aux technologies de l’information et de la communication, s’appuyer  sur la géo localisation, de procéder à un recensement exhaustif des entreprises du Sénégal, mettre à jour nos comptes nationaux et Veiller à offrir des informations économiques de qualité », énumère-t-il. Kader Ndiaye et ses camarades ont également suggéré aux organisateurs de l’enquête de saisir également cette opportunité pour dresser les répertoires nationales des entreprises, d’inviter les autres Etats de l’Uemoa  à adopter cette démarche pour pouvoir disposer  de manière générale des comptes nationaux fiables  au niveau communautaire. Pour finir, il rassure : « nous avons bien compris votre invite à une adhésion et une  implication au recensement général des entreprises. Notre réponse se mesurera à un engagement très soutenu et une participation active de nos organisations ». Pour sa part, Aboubacar Sédikh Bèye, Directeur général de l’Ansd a rappelé que le recensement des entreprises va se dérouler du mois de septembre  2015  au mois de janvier 2016. « Actuellement,  il y a un pré test qui est en train de se faire sur le terrain. Nous avons sélectionné 5 quartiers de Dakar  et les cartographes qui doivent faire une cartographie sur le terrain. Nous avons découpé l’ensemble du Pays en quartier, on en dénombré environ 4500 », souligne-t-il. Avant de faire part que  le projet est budgétisé pour un montant   de 2 milliards 500 millions de francs 1000 à 1200 enquêteurs seront recrutés pour sillonner le pays.
Rewmi.com/FBF
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15