23 octobre, 2014
Accueil » SANTE » Recherches scientifiques : Les secrets de la caféine dans l’organisme
Recherches scientifiques : Les secrets de la caféine dans l’organisme

Recherches scientifiques : Les secrets de la caféine dans l’organisme

La caféine renvoie souvent au café et si aujourd’hui cette boisson est appréciée, c’est en grande partie grâce à cette substance alcaloïde, découverte en 1819, et qui demeure son élément biactif le plus renommé. Il agit comme stimulant du système nerveux central. Parallèlement, elle augmente l’éveil, l’attention et la concentration entre autres.

Mais selon une étude de «Campagne Ignité», le café et la caféine sont deux éléments distincts. Même si à l’état naturel, la première source de caféine reste le café, suivi du thé et dans une moindre mesure le cacao. Cette substance est aussi présente dans les graines, les feuilles et les fruits de 60 espèces de plantes différentes. Chez ces espèces végétales, les recherches scientifiques nous apprennent que la caféine agit comme pesticide naturel, les protégeant ainsi de certains insectes.

Reconnue comme la substance active la plus consommée, elle est le plus couramment utilisée sous forme d’infusion, mais est aussi rajoutée à la boisson soda et dans certaines autres boissons énergisantes. Ce qui fait d’elle la substance la plus consommée au monde.

Cependant, dans sa teneur en caféine, le café rivalise avec le thé. Mais l’effet plus doux et progressif observé sur le buveur de thé s’explique par le fait que le thé contient en grande quantité des tanins qui ralentissent l’assimilation de la caféine, a-t-on également appris d’un document de la «Campagne Ignité».

La caféine est aussi ajoutée comme ingrédient à certaines boissons énergisantes où ses propriétés stimulantes remplacent les extraits de feuilles de coca et de noix de kola utilisés originellement pour leur préparation. Toutefois, de toutes ces boissons énergisantes, nous dit le document, le Soda contient le moins de caféine tournant entre 10 et 50 mg par portion.

Pour rappel, le type de café, l’origine et le mode de préparation influencent fortement la teneur en caféine dans votre tasse.

Le Quotidien