images

Reconquête du titre de roi des arènes- Yékini a des raisons de se dédire

 Yakhya Diop, Yékini a l’occasion en or de réaliser son rêve de finir sa carrière par un combat de haute facture, avec la perche tendue de Bombardier, roi des arènes, qui ne lui demande que de se dédire de son propos malveillant envers lui. Au seuil d’une troisième saison blanche, ignoré par les jeunes pousses, la décision devrait être sage.

Bombardier est plus que jamais le lutteur à abattre, après sa victoire sur Modou Lo. Son potentiel adversaire, dans la logique de la nouvelle tendance de l’arène, est Eumeu Sène, sorti d’une victoire face à Balla Gaye 2. C’est le combat des amateurs. Cette affiche pourrait être contrariée, si une idée de revanche effleurait la tête à l’actuel roi des arènes.

Dans ce cas, Yékini et Gris Bordeaux s’imposeraient à Bombardier, comme potentiels adversaires pour laver l’affront et renforcer son leadership. Cependant, pour  le scenario des revanchards, il y a bien des conditions. La certitude est que Gris Bordeaux qui se cherche, a peu de chance pour être tiré au sort. Quel promoteur miserait sur cette affiche qui mobilisera peu ? Gris et Bombardier n’ont pas une audience populaire.

Quant à Yékini, il doit se dédire de son propos qui écartait toute éventualité d’affronter Bombardier, après lui avoir infligé trois revers. «Ce combat pourrait avoir lieu, si et seulement si Yékini en personne annonçait  qu’il voudrait lutter contre moi», confie le tombeur de Modou Lo à WaaSports. Cette condition touche l’orgueil démesuré du chef de file de l’écurie Ndakaru, embêté de ne pas finir sa carrière par une défaite, après un triomphe de 15 ans dans l’arène. Mais, il devrait se frotter les mains que Bombardier ne soit pas capricieux, comme Balla Gaye 2 et pour avoir un adversaire disposé à l’affronter, après le refus d’Eumeu Sène et Modou Lo qui l’ont exclu de leur calcul, pourtant des potentiels adversaires.

Au seuil d’une troisième saison blanche, craint et ignoré des jeunes pousses, la décision de Yekini devrait être sage, face à la main tendue de sa victime de désormais roi des arènes. L’intérêt tout azimut du promoteur Aziz Ndiaye, disposé à mettre sur pied sa confrontation avec  Bombardier, la saison prochaine, est une opportunité à ne pas laisser filer.

A coup sûr, Yekini nouera son nguimb, la prochaine saison, pour éviter une troisième saison blanche. Luc Nicolai a aussi promis de trouver un adversaire pour la victime de Balla Gaye 2. Lequel ? Quoi de plus beau que de finir sa carrière, en tant que roi des arènes ?

Issiaka TOURE

Voir aussi

arbitre-sngalais

CAN 2017 Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba sélectionnés

L’arbitre central Malang Diédhiou et ses assistants habituels, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba, …