Accueil / POLITIQUE / Reconstruction de la Casamance Ansou Sané recadre le maire de Sindian

Reconstruction de la Casamance Ansou Sané recadre le maire de Sindian

 Le maire de Sindian, département de Bignona, Yancouba Sagna, est sous les feux des critiques, au lendemain d’une rencontre tenue à Dakar pour se plaindre que sa commune a été oubliée par le régime. Les tenants du pouvoir dénoncent le gaspillage de 10 millions F Cfa pour une «bamboula», sur fond de sectarisme.

Pour lister les maux dont souffre sa localité, le maire de Sindian a ressemblé les ressortissants de sa commune à Dakar. Une démarche que dénonce Ansou Sané, responsables Apr de Bignona, outré par la facture de cette rencontre. «Pour des revendications, le maire se permet de se déplacer jusqu’à Dakar, pour une rencontre où plus de 10 millions ont été dépensés. C’est un véritable paradoxe. Cette manne financière aurait pu financer plusieurs projets des jeunes de sa propre localité», s’offusque M. Sané, avant de lui rappeler qu’il n’a pas le monopole du Fogny qui ne se limite pas à Sindian.

Pendant la visite du président Macky Sall à Ziguinchor, de gros chantiers ont été annoncés dans presque tous les départements de la région. Et le maire de Sindian n’a rien trouvé de mieux que de se plaindre à la RTS, que sa localité n’a pas été citée dans lesdits chantiers. Ansou Sané de lui rafraîchir la mémoire. «Il s’agit, entre autres, de 100 km de pistes rurales. Cela concerne la piste Bignona commune et Suelle commune. Oulampane-Suelle  sera prise en compte, sans oublier la zone de Sindian. Pour l’électrification rurale, le gouverneur a récemment annoncé que beaucoup de villages du Fogny seront électrifiés. Les bourses de sécurité familiale et la couverture de maladie universelle sont au bénéfice des populations de la zone, comme c’est le cas avec la baisse du prix du billet du bateau», a-t-il souligné devant la presse.

Ansou Sané, chef de cabinet du secrétaire d’état chargé de la structuration et de l’accompagnement des organisations paysannes dénonce la démarche. «Le maire en question a assisté à la rencontre lors de laquelle le gouverneur de Ziguinchor a fait cette annonce. Pourquoi ne s’est-il pas plaint là-bas ? Nous pensons que c’est une démarche qui ne dit pas son nom. Nous lui demandons de se comporter en édile soucieux des problèmes de sa localité, au lieu de porter le manteau  d’un député qu’il n’est pas», conclut Ansou Sané. Nos tentatives pour joindre le maire sont restées sans succès.

Ibrahima Khalil DIEME

À voir aussi

Bamba Fall, Maire de la Médina : « Khalifa Sall ne sera jamais sacrifié »

Bamba Fall, maire de la Médina, un des plus fidèles défenseur de Khalifa Sall s’est …

Soutien du Conseil de Paris à Khalifa L’Apr dénonce une ingérence

Agacement au sein de l’etablishment APR après la sortie du Conseil de Paris, apportant son …