ACTUALITE

Récusation du juge Bal : Sa requête rejetée, Karim Wade est condamné à payer une amende de 200.000 Fcfa

  • Date: 13 août 2015

Le Premier président de la Cour suprême a rendu, hier, une ordonnance pour rejeter la requête de récusation faite par les avocats de Karim Wade à l’audience du 6 août dernier contre le juge Amadou Bal. En sus de voir sa requête rejetée, Karim Wade est condamné à payer une amende de 200.000 Fcfa. Interpellé sur les motifs invoqués par les avocats de Karim Wade, le juge Amadou Bal a répondu à la Cour suprême qu’il a bien déclaré que «ceux qui ont abusé des deniers publics rendront compte à tout prix». Des propos tenus en sa qualité de Directeur de cabinet, représentant Mme le ministre de la Justice, absente. Cependant, ajoute-t-il, il n’a jamais accordé d’interview à un journaliste sur l’affaire Karim Wade, n’a jamais sollicité l’appui d’institutions dans le cadre de la traque des biens mal acquis et n’a jamais coordonné de réunion dans l’affaire Karim Wade. Bref, jure-t-il, il n’a jamais rien connu de l’affaire Karim Wade, ni reçu des rapports liés à ce dossier. Ousmane Diagne, le représentant du ministère public, ajoute qu’en tant que Directeur de cabinet, le juge Bal n’a fait que relayer les positions et décisions du ministre. Les points de vue qu’il rend public ne sont pas ses opinions personnelles. Par conséquent, Ousmane Diagne estime que la requête de récusation doit être rejetée. Dans sa décision, la Cour suprême a rejeté la requête de récusation du juge Bal, estimant que la preuve d’impartialité doit être faite par des éléments objectifs, l’appréhension devant être objectivement justifiée et non subjectivement ressentie. Selon la Cour, la requête repose essentiellement sur de simples affirmations, appuyées par la photocopie d’un article de presse. Ce qui est insuffisant pour écarter un juge d’un dossier.
Rewmi.com/C.M.Sarr

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15