Accueil / ECONOMIE / Réduction de la faim la Fao prime le Sénégal

Réduction de la faim la Fao prime le Sénégal

Le Sénégal primé à New York pour l’atteinte du premier Objectif du millénaire pour le développement (Omd-1) qu’est la réduction de moitié des personnes victimes de la faim. C’était le 27 septembre dernier en marge de l’Ag de l’Onu lors d’une rencontre entre José Graziano da Silva, Dg de la Fao et son Excellence Macky Sall entouré de ses collaborateurs dont le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural par ailleurs ami du Dg de la Fao. Selon les estimations de la Fao, en charge d’assurer le suivi de la cible de l’Omd-1, le nombre de personnes souffrant de la malnutrition est passé de 24,5% en 1990-92 à 10% en 2014-16. « La réussite du gouvernement du Sénégal en ce qui consiste l’Omd1 s’explique par un engagement fort de l’Etat et son accompagnement permanent des populations les plus vulnérables ».

Cela, « en renforçant le transfert de revenu, l’alimentation des enfants scolarisés, le soutien aux agriculteurs familiaux à travers une provision régulière d’intrants et de machines agricoles et le financement alloué à l’agriculture qui a déjà dépassé les 10% requis par la Déclaration de Malabo de 2003 », souligne la Fao, rappellant qu’au Sénégal, le Gouvernement a lancé plusieurs programmes agricoles dont le Pracas qui accentue les efforts pour la mise en œuvre d’une politique d’autosuffisance en riz d’ici à 2017. Le Dg de la Fao a félicité SMS « pour avoir introduit la protection sociale dans son Pse, ce qui permettra de renforcer les résultats positifs déjà obtenus ». Il a aussi expliqué que le Programme national de bourses de sécurité familiale est inspiré du modèle brésilien qui avait permis à 28 millions de Brésiliens de sortir de la pauvreté ».

C’est pourquoi il a déclaré : « Je salue la vision du Président Macky Sall en ce qui concerne la sécurité alimentaire. Son objectif de rendre son pays autosuffisant en riz et la mise en place des bourses de sécurité familiale sont un témoignage fort de l’importance accordée par le gouvernement sénégalais au besoin de la population de son pays. La Fao le soutient dans ses actions». Pour sa part, le Président Macky Sall a souligné que « l’agriculture constitue, avec l’élevage et la pêche, les leviers indispensables de l’autosuffisance alimentaire, premier jalon de l’émergence. Je ne ménagerai aucun effort pour que notre agriculture soit plus compétitive et la sécurité alimentaire de nos populations renforcée ».

 

Share This:

À voir aussi

ASSEMBLEES ANNUELLES DE LA BAD EN INDE L’Afrique pour s’inspirer du berceau de la révolution verte

Les 52es Assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) se tiendront en …