Accueil / ACTUALITES / Réduction des emissions de Gaz à effet de serre : des bâtiments en typha sur le pôle de Diaminadio

Réduction des emissions de Gaz à effet de serre : des bâtiments en typha sur le pôle de Diaminadio

 

 Un projet de construction  d’un pavillon avec des produits à base de typha est prévu en octobre prochain sur le site du pôle de  Diaminadio. Ce n’est pas  tout ! Car en décembre prochain,  il sera érigé des maisons avec des plaques isolantes de typha sur le même site.

Le Sénégal a amorcé deux projets de programme national de réduction des émissions de gaz à effet de serre à travers l’efficacité énergétique dans le secteur des bâtiments  et de production de matériaux d’isolation thermique à base de Typha. D’un coût global de 16 millions de dollars, ce programme est destiné à  réduire la consommation d’énergie dans le bâtiment avec une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et de gaz carbonique.  Ces nouveaux modèles de constructions plus écologiques et moins énergivores seront mis en œuvre en phase test sur le site de Diamniadio avec le concours d’artisans locaux. En réalité à Dakar, 15% des émissions de gaz à effet de serre proviennent des bâtiments résidentiels. Ils ont une marge de progression gigantesque d’émission de gaz carbonique (chauffage, production d’eau chaude, éclairage,  climatisation, etc.) La  seule production de ciment, constituant essentiellement du béton, émet 5 à 8% de gaz à effet de serre, a fait savoir  le secrétaire général du ministère de l’environnement, Mme Ramatoulaye Ndiaye. Cette dernière s’exprimait lors d’un atelier national de concertation avec le secteur privé sur les résultats du projet de production de matériaux d’isolation thermique à base de typha, qui constitue prés de 3.000 millions de tonnes de matières fraîches pour le Sénégal. Sous ce rapport, elle a insisté sur la nécessité de  repenser la construction de nos  bâtiments en préférant le typha au béton et au ciment. «Le volume prévu pour la production de ciment en 2020 est supérieure de 150% à celui de 2010. «Le sable 2ème constituant du béton, est la 2ème matière minérale extraite, entrainant une pénurie de sable pour la construction au même tire que celle des énergies fossiles», alerte-t-elle. Face à cette ressource locale, renouvelable et écologique, le pays compte également lancer une toute nouvelle filière industrielle. Ainsi le projet de production de matériaux d’isolation thermique à base de Typha  entend-il  permettre le transfert des technologies nécessaires à la mise en place d’une production locale de matériaux à base de Typha.

Salamraky

Share This:

À voir aussi

Relisez les Go de Cébé- semaine du 20 au 26 mars 2017

GO : Me Babou se remarie  C’est maintenant qu’on comprend mieux pourquoi Al Amine, le …