POLITIQUE

RÉFÉRENDUM DU 20 MARS- Doudou Kâ affrète un bateau pour les étudiants de la Casamance

  • Date: 10 mars 2016

 Venu pour présider la rencontre de l’Union de la jeunesse casamançaise émergente (Ujce), l’administrateur du FONGIP, Doudou Kâ, par ailleurs responsable politique dans la région de Ziguinchor, a exhorté les étudiants à se mobiliser pour le triomphe du Oui. À cet effet, il a mis à leur disposition un bateau qui ralliera la capitale du Sud.

Le Directeur général du FONGIP, a encore frappé fort. Il vient d’annoncer la mise à la disposition des étudiants ressortissants de la région naturelle de Casamance un bateau pour les besoins du référendum du 20 mars prochain afin de leur épargner les tracasseries routières. « J’ai rencontré le directeur du COSAMA, pour qu’un des bateaux soit mis à la disposition des étudiants originaires de la région naturelle de la Casamance. C’est presque acquis. En affrétant ce bateau, je veux permettre à tous les étudiants de se rendre en Casamance sans difficulté et de participer à un Oui massif », déclare-t-il aux nombreux étudiants présents à cette rencontre. En sensibilisant les étudiants sur  les raisons de voter Oui, Doudou Kâ précise : « Nous, en Casamance, nous n’avons pas le droit de tourner le dos au président Macky Sall. Nous devenons plutôt au président de la République pour les investissements énormes qu’il est en train de faire dans notre région. Ce que le président Macky Sall a fait, aucun président ne l’a fait depuis l’indépendance à nos jours. »

Les différents responsables des étudiants ont promis de relever le défi pendant ce référendum. Responsable politique dans la région naturelle de la Casamance, Doudou Kâ promet de laminer le camp du Non. « À Ziguinchor, nous voterons à 95% pour le Oui et je demande aux différents Maires, membres du mouvement  ”And falate Doudou Kâ” d’assurer 80% dans leurs localités respectives », clame-t-il, sous les applaudissements des étudiants acquis à sa cause.

Ibrahima Khalil DIEME

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15