téléchargement

Référendum du 20 mars- le poste de directeur de campagne divise les apéristes de Boulal

Alors que la campagne référendaire du 20 mars prochain bat son plein dans la commune de Boulal, dirigée par l’Alliance pour la République (Apr) le camp du OUI n’a pas encore déroulé ses activités. Le poste de directeur de campagne du comité électoral constitue la pomme de discorde entre les partisans du maire Aboubacry Sow et ceux de Koylel Sow responsable de l’Apr. Les premiers exigent que l’édile, Aboubacry Sow, militants de l’apr pilote la coordination de la campagne tandis que les seconds portent leur choix sur la personne de Koylel Sow. Il a fallu l’intervention de Aly Ngouye Ndiaye Maire de Linguère, par ailleurs ministre de l’énergie pour arrondir les angles. Ce dernier a convoqué les deux parties à Linguère. Au sortir de cette rencontre, Koylel Sow a dit accepter, par amitié avec le ministre,  tout ce que ce dernier lui a demandé. En fait, ce qui est retenu c’est que les deux parties vont coprésider le comité électoral. Seulement, cette décision tarde à se concrétiser, ce qui fait que le camp du Oui dans la commune de Boulal n’a pas encore débuté sa campagne.

Les partisans du NON, dans la même localité, pour leur part, ont pris une longueur d’avance dans la campagne référendaire.

Samba Khary Ndiaye Linguère.

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …