Accueil / POLITIQUE / RÉFÉRENDUM DU 20 MARS Les « Apéristes » des PA en campagne pour un « Oui » massif

RÉFÉRENDUM DU 20 MARS Les « Apéristes » des PA en campagne pour un « Oui » massif

 

Durant tout ce week-end, les « Apéristes » de la Commune des Parcelles Assainies ont multiplié des réunions pour planifier des stratégies en vue du prochain référendum, prévu le 20 mars prochain.      

Suite à la décision du président Macky Sall de ne pas réduire son mandat en cours, les « Apéristes »  de la Commune des Parcelles, sous la houlette de Bocar Ndiongue félicitent le président Macky Sall. « Nous  saluons la sagesse et le grand courage moral dont vient encore de faire montre le Président Macky Sall en acceptant de respecter la décision du Conseil constitutionnel maintenant la durée du mandat présidentiel en cours à 7 ans conformément  à la loi fondamentale en vigueur de notre pays, alors que son dessein était de réduire son mandat en cours à 5 ans », déclare-t-il.

Lamine Gassama, responsable « Apériste »,  a abondé dans le même sens. « Si le président avait pris une autre décision contraire, elle mettrait totalement  en porte-à-faux  le Président Macky Sall avec la charte fondamentale du Pays, la Constitution dont il est le garant et le gardien », a-t-il fait savoir.

Pour un « Oui » massif, Bocar Ndiongue a invité les Parcellois à s’unir derrière le ministre de l’Économie et des Finances, Amadou Bâ, à ne ménager  aucun  effort  pour la victoire éclatante du ”Oui”  au soir du référendum du 20 mars 2016 conformément au souhait du chef de l’État Macky Sall pour l’adoption du projet de révision constitutionnelle. Quant à Rassoul Sy, « le vote du ”Oui” pour l’intérêt national sera le verrou de la constitution et évitera les tripatouillages futurs  de notre charte fondamentale conformément aux vœux  de certains opposants. »

 Ibrahima Khalil DIEME

À voir aussi

Rwanda : Paul Kagame prête serment

Devant des milliers de Rwandais et de très nombreux chefs d’État africains, Paul Kagame a …

Présidentielle 2019- la résistance contre Macky s’organise autour de la société civile

Le Mouvement Yen a marre reprend du poil de la bête.  Dépité et  courroucé par l’incurie …