téléchargement (1)

RÉFÉRENDUM DU 20 MARS Mamadou Lamine Keita vote, enfin, Non

 Longtemps muré dans un silence de Cathédrale, le Maire de Bignona s’est enfin prononcé sur le référendum du 20 mars prochain. Mamadou Lamine Keita appelle ses militants à voter Non pour barrer la route au chef de l’État, Macky Sall.

Toute la classe politique de Bignona attendait sa déclaration sur le sujet qui anime tous les débats au Sénégal. C’est désormais fait, Mamadou Lamine Keita est enfin sorti de son mutisme. Dans une déclaration rendue publique, le premier magistrat de la Commune de Bignona a appelé ses militants à voter pour un Non massif, au soir du 20 mars prochain. « Ma position est que je suis pour le Non. En effet, moi j’appartiens à une entité politique qui a appelé à voter en faveur du Non. Alors, je ne sais pas quelle autre position pourrait-on attendre de moi. Ma position naturelle est de dire Non », déclare-t-il. Le Maire de Bignona ne s’est pas limité à dire Non. Dans sa déclaration, Mamadou Lamine Keita donne les raisons de son choix. « Ecoutez, les raisons on peut les trouver à la fois dans la forme et dans le fond. Si je m’en tiens à la forme, je dirais que les questions qui doivent être soumises à l’appréciation du peuple sénégalais devraient préalablement faire l’objet d’un large partage entre les acteurs politiques avec une large implication de tous les leaders d’opinion au niveau national », soutient-il. Avant de rappeler que c’est la première fois qu’un référendum est organisé au Sénégal sans une large concertation.

Pour le Maire de Bignona, ce manque de concertation constitue une chance pour le courant du Non. « Nous avons là des risques de voire une bonne frange de la population dire Non aux propositions du président de la République », dixit M. Keita. Le Maire de Bignona a, dans sa déclaration, surtout mis l’accent sur le manque de concertation. « Je suis un fervent partisan de la concertation et du dialogue autour des questions nationales. Par conséquent, pour moi l’absence de concertation sur cette question est un argument solide pour voter Non », déclare-t-il.

Abdourahmane Diallo

Voir aussi

telechargement-1

VISITE D’ETAT DU PRESIDENT SALL EN FRANCE- Ce que fera Macky à Paris

Le président de la République du Sénégal effectuera, du 19 au 21 décembre, une visite …