ACTUALITE

RÉFÉRENDUM DU 20 MARS- Une abstention record…

  • Date : 21 mars 2016

 Même si les premières tendances semblent favorables au ‘’Oui’’, la consultation est disqualifiée par le refus massif des Sénégalais  d’aller voter. D’où un faible taux de participation de l’ordre de 30 à 40%.

Le référendum du 20 mars a fort peu mobilisé les électeurs. En 1963, le taux de participation était de 99.3. En 1970, il en était de même. En 2001, même s’il a très légèrement baissé, il représentait près de 95%. Mais en 2016, seuls  35 ou 40% des Sénégalais ont décidé de prendre part au vote référendaire sur les quelque 5 496 406 électeurs répartis dans 12.381 bureaux de vote. Pour dire que  cette consultation est  un grand bide. Tellement, la participation a été faible. Dans les différents centres de vote érigés pour la circonstance, l’affluence n’a pas été au rendez-vous. C’est au compte-goutte que sont venus les raresSénégalais qui ont voté. ÀYoff, dans quelques centres de vote visités, il n’a pas  été constaté un rush. Les centres de vote, à Dakar, comme à l’intérieur du pays, pour la plupart, sont déserts et il n’y avait pas de files d’attente devant les bureaux où parfois, le personnel administratif se tournait les pouces et se perd dans des discussions pour meubler le vide. Le 1er Secrétaire général du Ps, Ousmane Tanor Dieng, a même  soutenu, après son vote, dans son bled natal, qu’obtenir un taux de participation de 40% à la fin de la consultation populaire serait un record. Dans les 25 villages de la Commune de Nguéniène le taux de participation variait entre 25 et 30, a-t-il précisé.

…Un ‘’Oui’’ dans la douleur…

Les premières tendances du référendum, de ce dimanche, sont très serrées. Si avec la diaspora, le ”Oui” domine largement, au niveau national, les tendances sont très serrées.

Mimi détrône Khalifa

Au vu des tendances qui se dessinent, l’on peut affirmer sans risque de se tromper qu’il n’y aura pas de grands écarts entre le ”Non” et le ”Oui”. À Dakar et sa banlieue, pratiquement dans tous les centres de vote, le ”Oui’’ l’emporte dans la douleur. À Grand-Yoff, le ‘’Oui’’ remporte le plus grand centre de Grand-Yoff, situé à KharYalla, coiffant au poteau le Maire de la Ville de Dakar. En effet, Khalifa Sall est tombé dans son propre bureau de vote. Le camp du ”Oui”  l’emporte avec 131  contre  120 pour le ”Non”. Aminata Touré a remporté le référendum dans le bureau 7 au foyer des jeunes de Grand-Yoff où elle a voté. Le ”Oui” a obtenu  128 contre 104  voix pour le ”Non”. Dans la banlieue dakaroise (Pikine, Guédiawaye, Parcelles Assainies) même si le ”Oui” et le ”Non” sont au coude-à-coude, les tendances sont favorables pour Macky et son régime.

Gackou perd Guédiawaye, Idy maitre du jeu à Thiès

À Guédiawaye, dans deux centres de vote pilotes, l’École Adolphe Diagne qui capitalise 15 bureaux de vote au niveau de la Commune de Golf Sud et le centre Ndiarka Diagne où l’on a 9 bureaux de vote, le ‘’Oui’’ passe largement. Aliou Sall, par ailleurs, Maire de Guédiawaye et frère de Macky Sall, a gagné dans son bureau de vote, l’École Unesco de Hamo 3 précisément, El Hadj Malick Gackou a lui aussi remporté le sien. L’on nous signale en même temps qu’à Wakhinane Nimzatt, sur  six bureaux de vote enregistrés, les quatre ont été remportés par les partisans du ”Oui”. À Dakar, le ”Oui” l’emporte par 6 338 voix contre 5 359 voix. Sept centres sur les huit que compte Dakar-Plateau ont été remportés donc par la coalition du ”Oui”. Dans la Commune de Biscuiterie-Médina, la bataille entre le ”Oui” et le ”Non” semblait être serrée.À Thiès, Idy reste toujours maitre du jeu. À l’école élémentaire El hadji Moda Kane de Thiès, les premiers résultats sortis des dépouillements donnent vainqueur au ”Non” qui arrive en pole position dans les quatorze bureaux  de vote. Pratiquement, Idrissa Seck a gagné tous les bureaux de vote sauf trois centres.

Touba dit toujours ‘’Non’’ à Macky

À Touba, c’est la razzia du ‘’Non’’.  Au centre de vote Darou Marname, le ”Non” écrase le ”Oui”. Au nombre de 521 inscrits, 157 bulletins sont valablement exprimés. Le ”Non” a enregistré 132 votants contre 25 ”Oui”. Les tendances qui se dessinent dans la ville sainte sont largement favorables au ‘’Non’’. À Darou Mouhty, le fief de Modou Diagne Fada, la victoire du ”Non” est totale. Sur les 44 bureaux de vote que compte le département, le ”Non” l’emporte partout…Le ”Non” l’emporte dans la région de Diourbel avec un taux particulièrement élevé de près de 75% dans le département de Mbacké. À Sédhiou, les 22 bureaux de vote de la Commune de Sédhiou ont  publié leurs résultats. Le ”Non” l’a emporté largement presque dans tous les bureaux de vote. Sur un nombre total d’inscrits de 12.004, 4642 ont valablement exprimé leur suffrage.  Le camp du ”Oui” a obtenu 1979 voix et celui du ”Non” 2663 voix. Cependant, au niveau régional, le camp du ”Oui” semble l’emporter avec les Communes de Goudomp,  Marsassoum, Ndiamacouta, Médina Wandifa, tombés dans l’escarcelle du ”Oui”. À Bambey, Aida Mbodj a encore prouvé qu’elle est bien la Lionne du Baol en gagnant sa Commune.  Elle a gagné dans son bureau de vote, la victoire du ”Non” avec 165 voix contre 134 pour le ”Oui”. À l’école 4 de Bambey également le ”Non” l’emporte avec 301 voix dans le bureau de vote n°1 contre 261 voix. À Dagana, Oumar Sarr a  gagné son bureau et écrasé Mankeur Ndiaye et Makhtar Cissé dans la Commune avec une différence de plus de 800 voix.Par contre, dans les régions de Louga, Matam, Tambacounda et Kaolack, il semblerait que le ”Oui” l’emporte avec près de 60%.

En tout cas, malgré la victoire du ‘’Oui’’, elle reste entachée car, jamais dans l’histoire référendaire, le ”Non” n’a atteint la barre des 5%.

Mouhamadou BA

Comments are closed.

People
Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15