Accueil / POLITIQUE / RÉFÉRENDUM La Cojer en campagne pour le « OUI »

RÉFÉRENDUM La Cojer en campagne pour le « OUI »

La Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) va sillonner l’intérieur du pays pour inviter les populations à voter massivement pour le « oui » au soir du 20 mars, date du fatidique référendum. 

Thérèse Faye et Cie comptent investir les villes et les villages en vue de sensibiliser les populations sur l’importance du projet de réformes du président Sall pour qu’ils votent massivement « oui » au soir du scrutin.  Cela permettra, disent-ils, d’entériner la révision constitutionnelle qui instaurera le quinquennat au Sénégal, les droits constitutionnalisés des citoyens, les candidatures indépendantes, l’élargissement du domaine de compétence du Conseil constitutionnel, le renforcement du pouvoir de contrôle de la représentation nationale.  « Nous travaillerons à faire voter massivement le ” Oui ” au référendum. C’est un défi que nous nous engageons à relever. Car, la confiance du président de la République en sa jeunesse est totale et nous travaillerons à la mériter pleinement », soutient la Cojer. Sous ce rapport, la patronne de la Cojer  lance un appel à toutes les jeunesses républicaines afin qu’elles se mobilisent comme un seul homme, dans toutes les localités, pour porter ces réformes partout dans le Sénégal. « La Cojer va voter ”Oui”, pour un État de droit renforcé, pour un nouveau souffle démocratique, adapté au rythme de notre temps et pour le respect de la Constitution et pour des institutions fortes, crédibles et stables », soutient-elle. Par ailleurs, la Cojer invite « les politiciens, en mal de popularité et tapis dans l’ombre, à garder leur mal en patience et à cultiver la courtoisie politique jusqu’en 2019. »

Mouhamadou BA

À voir aussi

Mame Mbaye Niang : « La sortie du khalife des tidjanes rassure et reconforte »

REWMI.COM- Le Khalife général des Tidjanes a déclaré, hier, que le Président Sall aura un …

Remue-ménage au port- Qui alimente les débats ?

Les rumeurs sur l’ancienne gestion du Port continuent toujours de courir. Malgré la nomination de …