ACTUALITE

RÉFÉRENDUM Le compte à rebours enclenché

  • Date: 10 mars 2016

En route pour le référendum. Ce n’est plus qu’une question de jours pour le scrutin référendaire. Tout est « fin prêt techniquement » pour la tenue du référendum programmé le 20 mars.

Le compte à rebours, pour le référendum du 20 mars 2016, a commencé. Il ne reste au ministère de l’Intérieur qu’à ouvrir les portes des centres et bureaux de vote pour accueillir les millions d’électeurs qui choisiront entre le ‘’Oui’’ et le ‘’Non’’.
Ils seront 5 millions 496 mille électeurs répartis dans 12 381 bureaux de vote. Et ce sont au minimum 12 millions de bulletins qui doivent être convoyés à travers le pays.

Mais tout doute est dissipé dans la tête du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique. En effet, tout est fin prêt techniquement pour la tenue du référendum. Ce sont les assurances qui ont été  données par Abdoulaye Daouda Diallo, à l’occasion d’une visite de contrôle du matériel électoral à l’École nationale de police (ENP). Mieux, le matériel électoral sera acheminé d’ici la fin de la semaine dans toutes les régions du pays, rassure Abdoulaye Daouda Diallo. Ce n’est pas tout. Le ministre précise qu’il a pu avoir la confirmation que tout le matériel est en place et depuis le week-end dernier. Les régions comme Ziguinchor et Matam ont déjà reçu leurs lots. Par ailleurs, le ministre a signalé que les autorités administratives des régions avaient été saisies pour confirmer que les bureaux de vote seront opérationnels deux jours avant le démarrage du scrutin. Mais, faudrait-il, selon Abdoulaye Daouda Diallo, que le matériel soit acheminé à temps. « Il faut que tout soit prêt avant la date prévue. Et j’ai bon espoir que nous ne serons pas pris à défaut dans cette situation », soutient Abdoulaye Daouda Diallo.

2000 Sénégalais de l’étranger et 600 bureaux pour 30.000 ambassades

Pour ce qui concerne le vote des Sénégalais de l’étranger, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a par ailleurs signalé que le matériel électoral a déjà été acheminé. « Nous avons fini d’envoyer le matériel pour le vote à l’étranger. Il y a 2.000 de nos compatriotes qui sont à l’étranger qui doivent voter. Et on a prévu 600 bureaux pour 30.000 juridictions (ambassades et consulats) », précise M. Diallo. Avant de renchérir : « La Lybie et la République centrafricaine ont été exclues de l’organisation du référendum pour des raisons de sécurité ». Par contre précise-t-il, « nos compatriotes de la République démocratique du Congo (Rdc) et de Pointe-Noire (Congo Brazzaville) vont voter, dimanche ».

D’après toujours le ministre, 39 circonscriptions (consulats et ambassades) sont concernées par le vote qui doit accueillir 200 mille compatriotes résidants à l’étranger. À ce propos, les Sénégalais établis en République démocratique du Congo (Rdc) voteront par anticipation, le week-end prochain, car les citoyens de ce pays vont aux urnes le 20 mars. Selon ses explications, la diaspora sénégalaise votait habituellement dans 41 circonscriptions mais cette fois-ci la Centrafrique et la Libye ont été extraits pour des raisons de sécurité.

Mouhamadou BA

Comments are closed.

Les Plus Populaires
Les plus commentés
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15