Accueil / POLITIQUE / Refondation du PDS : La Cap21 refuse de mourir et met les points sur les ‘i’

Refondation du PDS : La Cap21 refuse de mourir et met les points sur les ‘i’

Ceux qui veulent voir la Convergence des actions autour du président de la République pour le IIIe millénaire (Cap21) mourir de sa belle mort risquent de déchanter, dans la mesure où ladite entité politique a décidé, lors de la réunion extraordinaire qu’elle a tenue, hier, de ne pas se laisser enterrer vivante.

Source : Nettali
Les souteneurs du président de la République, Me Abdoulaye Wade, coalisés au sein de la Cap21, sont plus que jamais déterminés à accompagner ce dernier jusqu’à la fin de son magistère. Ils l’ont fait savoir, hier, à la faveur de la réunion extraordinaire qu’ils ont tenue pour se prononcer sur le projet de restructuration du Pds annoncé par Me Wade. « La Conférence des leaders tient à rappeler que la Cap21 a été créée par le Secrétaire général national du Pds lui-même. Pour les responsables de la Cap21, tant que la mission du président Wade à la tête de l’Etat du Sénégal n’est pas terminée, celle de la Cap21 va se poursuivre. Nous considérons qu’il n’existe pas de dichotomie entre la Cap21 et le Pds. Car ce dernier est partie intégrante de la Cap21 », peut-on lire dans le communiqué qui a sanctionné ladite rencontre. En fait, pour le professeur Iba Der Thiam et les autres leaders de la mouvance présidentielle, « vouloir décréter la mort de la Cap21, c’est assurément consacrer la mort de tous ses membres. Si tel était le cas, l’Alternance n’aurait pas sa raison d’être. S’y ajoute que l’interlocuteur de la Cap21, c’est le président de la République lui-même ». C’est pourquoi ils estiment qu’« il est donc loisible au chef de l’Etat de convoquer ses alliés de la mouvance présidentielle pour échanger avec eux sur la situation nationale, comme il a eu à le faire jadis sur la question de la ‘majorité d’idées’, sur la gestion de l’énergie et sur le fichier électoral ». À leur avis, « ce qu’on a qualifié récemment dans la presse de projet de refondation du Pds porte, à la vérité, sur le replacement des cartes de ce parti, le renouvellement de ses structures, ainsi que les modifications à introduire dans ses statuts et dans son règlement intérieur ». Mieux, ils précisent que « lors du Comité directeur où cette idée a été avancée, le nom de la Cap21 n’a même pas été évoqué ». Par conséquent, les souteneurs de Me Wade martèlent que « le Pds est membre de la Cap21. Il n’y a pas le Pds d’une part, et la Cap21 d’autre part. Même s’il est vrai que le Pds est notre principal allié et qu’à ce titre, il constitue la pièce maîtresse du dispositif. Donc, en tout état de cause, tout ce qui peut renforcer cette pièce maîtresse peut faire l’objet de discussions avec les leaders de la Cap21. Jusqu’au moment où nous parlons, le compagnonnage entre le Pds et la Cap21 ne souffre d’aucun malentendu ».

À voir aussi

Carte nationale d’identité : La validité prorogée jusqu’au 31 août 2018

Repoussée une énième fois par le Président de la République, la date d’expiration des anciennes …

GO : Un ministre, ça démissionne ou ça….

« Un ministre, ça démissionne ou ça ferme sa gueule ». Souvent citée, jamais entendue de vive …