malick-gackou

REFONTE DU FICHIER ELECTORAL L’opposition boude Macky

L’opposition sénégalaise ne compte plus se laisser faire. Réunie hier au siège du parti de Malick Gakou, elle a dévoilé son nouveau plan de lutte. Le Front pour la Défense du Sénégal, « MANKOO WATTU SENEGAAL », compte marcher le 14 octobre prochain, quelle que soit la décision préfectorale. Elle boycotte par la même occasion le lancement des cartes biométriques et la refonte du fichier électoral, prévus ce matin.

 Le régime du président Macky Sall a désormais du pain sur la planche. Le Front pour la Défense du Sénégal, « MANKOO WATTU SENEGAAL », a envoyé hier des avertissements forts à l’actuel régime en direction des prochaines semaines. Pour Malick Gackou, président dudit front, « Si on veut un climat électoral apaisé, nous devrons nous assoir autour d’une table pour étudier des voies et moyens les plus appropriés. C’est ce processus qui va nous conduire vers des élections libres et transparentes. Mais on ne doit pas attendre d’être à quelques heures de la rencontre pour nous appeler. Nous n’irons pas à cette rencontre prévue ce matin au ministère de l’Intérieur ». Dans cette rencontre, les membres l’opposition ont dévoilé le plan lutte pour les prochains mois. Une marche est programmée pour le 14 octobre prochain. D’aucuns doutent sur l’autorisation de cette marche. Le président Malick Gackou a fait savoir que son front ne va pas reculer si cette décision d’interdiction venait à être prise par le préfet de Dakar. « Nous n’allons pas défier le gouvernement, ni violer la constitution, mais nous avons l’obligation de faire respecter la constitution. C’est pour cela nous allons marcher le 14 octobre prochain dans la sérénité et la paix. Et nous allons montrer à la face du monde que nous sommes une opposition responsable et mue par les intérêts nationaux », a-t-il rassuré. Il encourage les militants de l’opposition, qui résident dans les régions, à manifester le 14 octobre prochain. « Nous lançons un appel aux forces de la nation, et de la diaspora, à manifester le 14 octobre prochain contre la gestion de l’actuel régime. »

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …