Accueil / POLITIQUE / RÉFORME DES INSTITUTIONS Mansour Ndiaye recadre Niasse et Tanor

RÉFORME DES INSTITUTIONS Mansour Ndiaye recadre Niasse et Tanor

Le  Secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng, et celui de l’Alliance des forces du progrès, Moustapha Niasse, étaient les bailleurs et concepteurs des Assises de l’opposition. Aujourd’hui, ce sont les grands souteneurs du président Macky Sall, qui a proposé des réformes institutionnelles. Une attitude qui a provoqué l’ire d’un ancien membre de Benno Siggil Senegaal (BSS), Mansour Ndiaye, président du parti Dolele Yaakaar.

« J’ai relu les propositions de réformes du chef de l’État en les comparant au ”patrimoine” des Assises et je me suis demandé qu’est-ce qui explique le silence coupable et abasourdissant des ”assisards” et en premier chef, Moustapha Niasse. Il aura incarné la quintessence de ce qui a mobilisé le peuple sénégalais dans ses différentes couches et à différents niveaux. Leur silence en dit long et pour ceux qui ont parlé, ils n’ont débité que murmures. Il est indéniable que le contenu des Assises a été torpillé par Sa ”Majesté”, le Président de la République », peste-t-il.  Le Secrétaire général du Parti socialiste (Ps), Ousmane Tanor Dieng, qui a décidé de soutenir le président de la République n’a pas échappé aux critiques acerbes de Mansour Ndiaye.

« Tanor Dieng dort tranquillement sous le sceau du reniement de l’effort et de l’investissement de M. Loum -sans nul doute le meilleur Premier ministre que le Sénégal ait jamais connu ! Qu’est-ce qui nous arrive ? Pourquoi tout est politique ? Pourquoi voulons-nous que la politique soit ainsi ? Les Assises nationales et la CNRI ont fait un travail respectable. Alors, ”assisards” de tout bord, indignez-vous de ce mépris », martèle Mansour Ndiaye. Sur l’appel  au dialogue lancé par le président Macky Sall, Mansour Ndiaye précise : « Cet appel au dialogue n’a pas été émancipé des agissements des vieux courtisans. »

À souligner que Mansour Ndiaye est en tournée de mobilisation des bases de son parti et des autres responsables pour la mise sur pied d’une plateforme pour harmoniser leurs positions. Après Thiès, il a sillonné les villes de Louga et Saint-Louis.

Ibrahima Khalil DIEME

Share This:

À voir aussi

Bby ratisse large dans le Ndiambour- les responsables poursuivent leur campagne…

A Louga, la coalition BBY ratisse large sur le terrain. Du moins en termes de …

Pour une majorité présidentielle renouvelée La Centrale de la Communauté casamançaise de Dakar se mobilise…

Les responsables de la Centrale de la Communauté casamançaise de Dakar préparent activement les élections …