ECONOMIE

RÉFORMES ANNONCÉES DES CHAMBRES DE COMMERCE DU SÉNÉGAL Des opérateurs économiques de  Kaolack disent niet

  • Date: 25 juillet 2016

La décision de l’État du Sénégal d’aller vers des réformes des Chambres de Commerce d’Industrie et d’Agriculture du Sénégal aux fins de les regrouper en  une  seule entité,  c’est-à-dire une chambre commune, ne trouve pas l’assentiment de certains opérateurs économiques  de la région de  Kaolack. Ces derniers croient dur comme fer que de telles réformes sont de nature  à participer à l’anéantissement de ces institutions consulaires en ce qu’elles comportent de conséquences fastidieuses. « Depuis quelque temps, le gouvernement de la République du Sénégal a fait part de sa volonté de regrouper toutes les Chambres de commerce du pays en une seule chambre, une chambre commune basée à Dakar avec des antennes régionales (une par région). On nous a signifiés que,  sur les 114 délégués qui vont la composer, la capitale sénégalaise va  s’octroyer les 45, 39 pour les autres et 30 cooptés d’office. Nous sommes d’avis que cela n’est pas conforme aux règles de la démocratie et peut même décréter la mort de ces structures », peste El hadji Tambédou. Et de renchérir : « Nous ne sommes pas contre des réformes, mais nous pensons que les chambres traditionnelles  comportent des segments qui fonctionnent à merveille au grand bénéfice des commerçants et autres industriels. C’est l’exemple de certaines  formations qui y sont dispensées. Il faut les renforcer donc. Par contre, il y a quelque chose à revoir, à moderniser et il faut aller dans le sens du progrès, de la modernité. Mais avant d’entreprendre quoi que ce soit, je lance un appel pour de plus amples discussions entre tous les acteurs, bref pour mener de larges concertations avec tous les concernés », a-t-il fini par souhaiter.

Rahmatoulahi Bouchra KEBE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15