Accueil / International / Regain de tension entre le Maroc et le front Polisario Les Saharouis-Marocains du Sénégal expriment leur position

Regain de tension entre le Maroc et le front Polisario Les Saharouis-Marocains du Sénégal expriment leur position

L’Association Sahraouie-Marocains au Sénégal, à la suite d’une réunion tenue ces derniers jours à Dakar, et à laquelle ont participé l’ensemble de ses membres, a rendu publique une déclaration dans laquelle elle dénonce ‘’les provocations exercées par les marionnettes et gangs de mercenaires contre le territoire marocain’’. 

Comme tout le monde le sait, le Maroc s’est retiré de la zone tampon du cessez-le-feu supervisé par les Nations Unies ‘’pour céder la place à l’instauration de la paix, de la stabilité et d’une approche strictement négociée du règlement définitif de la question’’, rappellent  Abdel Kader Albraiahmani et ses camarades.

Depuis la crise des Karakars et la position stricte émise par les Nations Unies, demandant au Polisario de se retirer immédiatement de la région, les Sahraouis et Marocains du Sénégal rappellent que ‘’les ennemis de l’intégrité territoriale persistent à commettre une série de violations de la dernière tentative de brouiller les paramètres de la zone tampon et la promotion des projets des territoires libérés…et imposer un nouveau fait accompli dans une tentative désespérée de leur part de gagner des points après leurs déceptions et l’isolement successifs au double plan régional et international’’ .

Abdel Kader Albraiahmani a surtout noté qu’‘’après le succès du Maroc dans la pénétration de l’Afrique et le succès de la diplomatie marocaine dans le tissu des relations Sud-Sud gagnant-gagnant dans l’intérêt de tous et la série de victoires pour la diplomatie marocaine et le déclin des fugitifs algériens au milieu de la crise pétrolière mondiale et la baisse des prix et du soutien de l’argent pour acheter des positions et des larmes des pays, ces mesures provocatrices sont tellement graves qu’elles peuvent aboutir à une escalade militaire’’.

Les Sahraouis-Marocains du Sénégal, bien intégrés dans leur pays d’accueil et rattachés à la paix, se rangent sur les positions exprimées par les autorités marocaines sur cette question et fustigent toute tentative de diviser le Maroc en semant le doute et le désordre pour aboutir au chaos.

Rappelons que le Maroc, depuis ce début du mois d’avril, accuse le Front Polisario indépendantiste, soutenu par l’Algérie, de mener des incursions dans la zone tampon près de Guerguerat, un no man’s land situé à l’extrême Sud, à la frontière avec la Mauritanie et pointe du doigt l’Algérie qui serait à la base de ces violations graves qui peuvent porter atteinte au processus de paix. Il a, pour cela, saisi le Conseil de sécurité des Nations-Unies et mis en garde qui de droit.

Georges Emmanuel Ndiaye

À voir aussi

Six morts dans l’attaque du convoi d’un ministre

Au moins six morts et plusieurs blessés dans l’attaque contre le convoi du ministre de …

Urgent! Paul Biya annonce sa candidature

Le président camerounais, Paul Biya, âgé de 85 ans, a annoncé vendredi qu’il prévoit se …