REGULARISATION D’ELEVES SANS ACTES D’ETAT-CIVIL L’UE et de l’UNICEF mettent plus 60 millions sur la table

L’Union européenne et l’UNICEF ont accordé au Sénégal une enveloppe de plus 60 millions de francs CFA, destinée à appuyer la régularisation de tous les élèves en classe d`examen et dans le cycle primaire.

L’annonce a été faite lundi, par la directrice du Centre national d’état-civil du ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire national, Diéh Mandiaye Ba. “Ce budget sera exécuté dans le cadre du Projet d`appui à la modernisation de l’état civil’’, a précisé Mme Ba, lors d’une cession de renforcement des capacités des acteurs de l’état civil. ‘’Il va nous permettre de procéder à la régularisation de tous les élèves qui sont en classe d’examen et dans le cycle primaire“, a-t-elle expliqué, précise l’agence de presse sénégalaise. Elle a souligné que la régularisation des élèves sans actes d’état civil est une priorité pour le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire national. “Une priorité multisectorielle qui interpelle tous les ministères impliqués, à savoir le ministère de la Justice, de l’Education nationale, le ministère de la Gouvernance locale, les collectivités locales et les parents’’, a-t-elle ajouté. Selon des chiffres de la Direction des examens et concours du ministère de l’Education nationale, dit-elle, il y a environ 30.000 élèves en classes d’examen dans le cycle primaire qui sont sans actes d’état-civil. Pour la seule région de Kaolack, ils sont plus de 3 mille élèves, a-t-elle précisé.

Voir aussi

GAMBIE Un Etat, deux Présidents

C’est désormais officiel depuis hier. Adama Barrow est devenu le nouveau Président de la Gambie. …