Education

Régularisation des élèves à l’Etat civil : Un objectif de 46.000 élèves de classe de CM2 visé

  • Date: 3 juin 2016

Le Sénégal a lancé un programme de modernisation et d’amélioration de l’Etat civil.  Il  permettra ainsi de maitriser le processus de l’enregistrement de l’acte d’état civil, mais aussi de procéder à l’informatisation systématique de tous les centres d’état civil.

Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement  du Territoire, lors de l’atelier national de lancement de l’opération de régularisation des élèves non déclarés à l’état civil, a rappelé que la phase pilote est en cours, « environ 90 centres d’état civil sont totalement modernisés ce qui nous permet à ce niveau d’avoir une maitrise technique et logistique du projet » dira t-il.
Le plus important d’ailleurs, fera-t-il savoir, « c’est l’engagement des acteurs, et c’est au niveau de cet engagement que nous sentons cette difficulté de voir des élèves arrivés en classe de Cm2 ou de 3ème secondaire qui sont bloqués dans leur  processus scolaire ».
« C’est un fléau! L’élève est face à un échec dont il n’est pas le responsable. C’est pourquoi le Gouvernement avec les partenaires comme l’Union européenne ont engagé une opération de régularisation pour l’éradication de ce genre de situation. »
L’année dernière déjà, 18.000 élèves ont été régularisés, fera savoir Diouf Sarr, « dans le cadre de notre perspective nous visons entre 38.000 et 46.000 élèves mais qui sont en CM2 seulement… »
Le problème est reconnu plus sérieux quand on est en classe d’examen, mais concerne le système scolaire de manière générale.  C’est pourquoi, selon le ministre en charge de la Gouvernance locale, « l’objectif est de mettre en place un dispositif intégré qui permet de prendre en charge cette difficulté, et les véritables acteurs qui doivent être sensibilisés sont les parents. Nous avons aussi comme objectif d’intégrer le dispositif de santé au dispositif d’enregistrement des actes d’état civil pour que dès le centre de santé on puisse alerter afin que l’enregistrement se fasse dans de meilleurs conditions. Mais aussi il faut intégrer d’autres partenaires comme les imams ou les communicateurs traditionnels »
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15