telechargement-6

RÉHABILITATION DU MÔLE 3- Le Japon injecte 22 milliards FCFA

Le Sénégal et le Japon ont procédé hier à Dakar à la signature de deux échanges de notes portant sur un projet de réhabilitation du môle 3 du Port autonome de Dakar et une assistance alimentaire d’un montant global de 22 milliards de Francs CFA.

Ces échanges de notes ont été paraphés par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, et l’ambassadeur du Japon au Sénégal, Takashi kitahara. Dans ce cadre, le Port autonome de Dakar va bénéficier d’un financement de 20 milliards de francs CFA du gouvernement japonais pour la réhabilitation du môle 3 de l’infrastructure portuaire dakaroise.

Ce projet pour lequel le Japon a mis à la disposition du Sénégal, « vise à améliorer le système existant du Port de Dakar pour la distribution des biens au niveau sous-régional par le biais du chemin de fer Dakar-Bamako », a expliqué l’ambassadeur du Japon.

S’agissant de l’assistance alimentaire de 2 milliards de francs CFA consentie au bénéficie du Sénégal, il souligne que ce volet constitue, « par sa régularité, un des socles de la coopération japonaise au Sénégal en vue du renforcement de la sécurité alimentaire ».

« Il est peut-être temps à présent pour nos deux pays de faire le bilan des résultats obtenus sur chaque projet réalisé, et d’en tirer ensemble les conclusions », a indiqué le diplomate japonais.

Il a par ailleurs annoncé la conclusion prochaine den deux prêts concessionnels du Japon au Sénégal, dont celui portant sur le projet de construction de l’usine de dessalement de l’eau des Mamelles, pour un montant total de 138 milliards de francs CFA.

Le deuxième, d’un montant de 42 milliards de francs CFA, concerne un programme d’appui à la Couverture maladie universelle (CSU).

« La réalisation de ses projets se traduira, sans aucun doute, par un progrès notable dans les domaines de la sécurité alimentaire et du transport maritime », a commenté le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

Selon Amadou Bâ, cet objectif « cadre parfaitement avec l’ambition » des pouvoirs publics sénégalais, visant à « faire du Port autonome de Dakar, un port d’excellence ».

 

« Les interventions cumulées du Japon depuis la tenue du Groupe consultatif » pour le Sénégal, en février 2014, « portent sur un financement total de 31 milliards 795 millions de francs » CFA, a fait savoir le ministre sénégalais.

Voir aussi

telechargement

CONSOMMATION DE VIANDE AU SÉNÉGAL- En hausse grâce à la volaille !

La consommation de viande au Sénégal a augmenté en 2015. Notamment grâce à la volaille, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *