Accueil / ACTUALITES / Relisez les GO de Cébé – semaine du 26 février au 04 mars 2017-

Relisez les GO de Cébé – semaine du 26 février au 04 mars 2017-

GO: Plus on a de ministres… 

Quand Erdogan s’amuse, par exemple, du nombre trop élevé des membres du gouvernement sénégalais, il ne s’est sans doute pas posé la question de savoir si nous avons les mêmes traditions, les mêmes mœurs et les mêmes objectifs.
D’accord, d’accord. Au départ, on nous avait promis une gouvernance sobre avec une vingtaine de ministres. Mais ‘’mutadis mutandis’’ (les choses étant égales par ailleurs), nos autorités se sont vite aperçues que cette vision était réductrice. Même pas de quoi former un bon cortège pour aller aux cérémonies familiales ou religieuses !

Pour y remédier, et en attendant l’exploitation prochaine du gaz, du pétrole et d’autres minerais que notre brave Selbé Ndom a déjà vus en rêve, notre bon leader a pris les devants. Avec la nomination d’une soixantaine de ses gars pour l’aider dans le job. C’est juste ça. Une sorte de vision à très large spectre quoi !

Alors, où est le mal, tête de Turc ? Faut pas oublier que «gane dou yewi beye», quand même.

GO : Des véhicules intelligents pour la présidentielle  

Ces armes intelligentes (ici, intelligent se dit d’une chose dont la maintenance ou le fonctionnement est assuré par un dispositif automatisé capable de se substituer, pour certaines opérations, à l’intelligence humaine), devraient bientôt être là. Ce mois-ci, précisément. D’abord pour tester le matos, ensuite pour la formation des forces de l’ordre.
Méfions-nous donc, pour la prochaine présidentielle, car Macky nous aurait ramené à l’ère An 12 de notre révolution bissée. A la place des «lifes» traditionnels, nous pourrions, pour notre protection, avoir droit à du matériel lourd pour casser du contestataire, façon essai non nucléaire, comme dans l’affaire Mamadou Diop.

Go : Boy Ndiaye Sall sème la confusion 

«J’ai la ferme intention de travailler pour que le Président Macky Sall gagne au 1er tour l’élection présidentielle du 24 février 2019. Pour cela, d’abord, je ferai inscrire tous ceux qui veulent voter pour Macky Sall. Je m’emploierai pour qu’ils récupèrent leurs cartes d’électeurs et je les aiderai à aller voter pour Macky Sall. Et quand je le dis, vous pouvez me croire. Car même si je n’ai pas duré dans le champ politique, je ne m’engage jamais dans le vide ».

Rien que ces propos qu’il a tenus l’autre jour, le disqualifient avant d’aller plus loin. Comment un Ministre de l’Intérieur peut-il avancer à la face du monde qu’il a la volonté ferme de faire gagner un Président de la République qui est de son bord, sans transgresser les règles les plus élémentaires de l’équité ? Même en faisant semblant de respecter le jeu démocratique ?

Je ne désespère pas d’émigrer en France si Macron tient toujours parole. Nos républiques Banania sont intenables, malgré les grandes gueules.

GO: La guerre des trois aura bien lieu 

Il a donc ressuscité, Yankhoba. Pour nous prouver d’ailleurs qu’il n’est devenu ni fantôme ni revenant, il a participé hier au débat de Pape Ngagne Ndiaye qui a eu le mérite de nous éclairer sur ce que Idrissa Seck et compagnie réservent à Macky, avant le face à face de 2018. D’abord dévoiler tous les petits secrets du Palais et des environs.

Ensuite, dévoiler les non-dits de tous les grands dossiers sulfureux, y compris le pétrole à forte senteur, les petits gestes d’amis tassés sous le coude, et les absolutions des nouveaux repentis en route pour l’APR

Enfin, la stratégie déjà rodée d’un certain parti qui compte mettre K.O les autres, en adoptant la méthode «Khalifa Sall fighting spirit».

Dieu nous prête vie jusqu’à l’année prochaine. De grands combats avec de grands promoteurs sont prévus dans l’arène nationale qui sera entretemps inaugurée.

GO : Au gnouf Khouma et Cie 

L’idée était bonne. Mais ne l’entendait point ainsi l’Union des routiers du Sénégal (sous la direction de Gora Khouma) qui avait exigé comme préalable, la réfection de toutes les routes principales  et la construction de  voies nouvelles.

Qui pouvait d’un seul coup, satisfaire toutes ces revendications ? Pas le Gouvernement en tout cas. Mais pour ne pas fâcher M. Khouma et compagnie, on ne chercha pas plus longtemps. L’idée fut vite abandonnée et le taux des victimes de la route reprit de plus belle.

Cette année encore, le gouvernement tente de reconduire  l’opération, avec le ministre Laye Diallo, le même qui avait réussi la performance de mettre plus de 50 milliards dans le coup, sans réussir à doter tous les Sénégalais de cartes d’identité. Réussira-t-il sa nouvelle mission ?

‘’Keh Keh Maa rée mane !’’

Cébé

À voir aussi

Korité : Journée portes ouvertes au Palais

Le jour de la Korité, qui marque la fin du Ramadan musulman, le Président Macky …

Décès d’une épouse de feu Doudou Ndiaye Rose

Adja Diouf, veuve de feu Doudou Ndiaye Rose vient de rendre l’âme! La défunte était la sœur …