go-150x150

Relisez les Go de Cébé- Semaine du 11 au 17 juillet 2016

GO Saliou Samb, le maillot jaune de la confusion photo go

Puisque nous sommes en plein tour de France, restons-y. Mais deugg deugg les réponses de Saliou Samb devant les accusations de Ferdinand Coly, doy naniou waar.L’ancien international sénégalais de foot accuse le monsieur (par ailleurs président du Conseil départemental de Mbour) de l’avoir escroqué d’une somme de plus d’un milliard de francs Cfa. Sans compter de possibles et dodus s bénefs qu’ils ne verront peut eut jamais d’ici bas. Au lieu de d’éclairer l’opinion sur ce qu’il a fait de l’argent et le pourquoi de la vente dune partie du matériel à l’insu de son associé circonstanciel, Zale se plait à dit qu’ il reconnait devoir de l’argent à Ferdinand et qu’ il a déjà commencé à rembourser.

Par conséquent ? Par conséquent qu’on lui fiche la paix et lui donne un peu de temps. D’autant qu’il s’agissait d une histoire d’usine de poissons qui a fini en faillite, sans compter des produits qui ont pourri alors qu’ils prenaient la route de la Côte d’ivoire. Est-ce une réponse convaincante, ça ? Li tontou là ?

GO : Protocole ou pas, Idy aurait dû la boucler images (1)

Suite aux déclarations de Me Ousmane Seye qui dit détenir les preuves de l’existence d’un document dans lequel Idrissa Seck s’engage à payer 21 milliards de FCFA, les gars de Rewmi sont sortis de l’ombre. Sur ordre ou suggestion de leur grand manitou. Ils démentent tout et défient les accusateurs d’apporter des preuves. Jusqu’à l’extension du soleil cependant, nous pensons que Ndamal Kadior s’est trompé de stratégie. Dans une bataille, il y a toujours celui qui reçoit les coups, celui qui les donne, et celui qui les compte. Et ça Idy devrait le savoir. Après avoir été blanchi par dame Justice, il aurait du en rester là, et opposer à tous ses contempteurs qu’il a été jugé et innocenté, et qu’il n’a rien plus rien à ajouter sur ce dossier. Mais vouloir répliquer à la moindre remarque, c’est non seulement se prêter au jeu de l’adversaire, mais aussi manquer de prudence. Qui sait de quoi demain sera fait dans ce Sénégal si turbulent ?

GO : Trop d’argent nuit gravement à la santé d ‘un débutant Go waly Seck

C’est de notoriété publique. Avec sa voix caverneuse et déjantée, l’unique air sur lequel il évolue tant bien que mal depuis qu’il a fait de la musique un métier, Waly Seck ne casse vraiment pas la baraque. Ce n’est ni un créateur, ni une voix extraordinaire. Tout juste un interprète des vieux tubes de papa, qu’il assaisonne inlassablement au gout du jour, étant donné que beaucoup de ses fans n’étaient pas nés à l époque. Ce n’est donc surement pas lui, qu’on citera un jour, pour avoir révolutionné la musique sénégalaise, comme avait eu à le faire Tonton You, le siècle dernier.

Il a quand même un certain public, Wally. Mais allez fouiller dedans ! Vous n’y trouverez souvent que des filles (souvent dévergondées et/ou noctambules à cause des danses salaces), et des garçons C.E. P. E plus 2 ou 1, très proches de la tradition banlieusarde et du « lamb », sans aucun esprit de critique, les goûts et les couleurs étant ce que vous savez.

Mais est-ce cela qui expliquerait ce gout précoce pour le fric ? Ou est ce que le chanteur est convaincu que son talent ne va pas durer plus longtemps que la carrière d’un footballeur ?

Allez savoir. En tout cas, en voulant coute que coute copier le ministre-musicien, en testant Bercy à son tour, il s’est planté comme pas permis. Avec moins de 7 000 clients dans la salle, il aurait bien pu rester à Dakar. Nous refaire par exemple, le coup des sempiternels anniversaires au Grand Théâtre, avant de bouffer l’argent des parrains. C’était beaucoup plus raisonnable, et sans doute moins dangereux que de mouiller des partenaires. Des clients peu commodes qui en ont eu marre d’avoir été roulés par le jeune rouleur, et qui commencent maintenant à « gâter son nom », comme diraient les cousins Yao et Toto.Comme pour la cigarette, l’amour fou des sous nuit gravement à la santé des jeunes gens.

Go : Adieu…. les Bleuets. téléchargement (10)

Portugal ».D’abord parce que c’est un petit poucet dans le monde du ballon rond, ensuite parce qu’ils en ont marre des cocoricos à outrance, d’avant match.D’ailleurs, moi, j’aimerais bien voir la gueule de mon ami Franck, le président futur intérimaire de France, un zélé supporter qui n’a raté aucun match. Sûrement, il est en train de prendre son mal en patience (comme disent les dentistes), .en attendant la prochaine Coupe du Monde.
C’est que c’était devenu un peu lassant.

Avant l’heure, joueurs, fans, gouvernement et surtout journalistes français, avaient fini par ennuyer la planète entière. Dès la demi-finale, ils pensaient qu’ils étaient sur le toit du monde, allant même jusqu’à voir les autorités interdire des marches prévues sur les Champs Elysées, le lundi censé être le lendemain de la victoire sur les Portugais.

Ils étaient certains de remporter la Coupe, parce qu’ils croyaient dur comme fer que leurs adversaires étaient tous Ronaldo-dépendants, et que le reste de la troupe portugaise, Griezman, Pogba et consorts n’allaient qu’en faire une bouchée.

Ce qui ne fut point le cas. Et la défaite d’hier a été tellement amère, qu’elle a obligé la fédération française de football, à faire une sortie pour rappeler que l’objectif était simplement d’atteindre les demi-finales.

Allez les Bleuets. ! .Ce sera sans doute pour la prochaine fois. A condition bien entendu, que cela puisse se rejouer en France, et que les allemands n’offrent plus de penalties-bidon.

GO- Coupe d’Europe : Canal Sat : 10, Sexcaf : 0 images

Niaw ! Ça ne pouvait plus durer comme ça. Vous avez besoin d’une petite chaîne gentille qui vous propose de glaner tous les bouquets gratuits du monde et de vous les offrir ? Vous raffolez des sports qui n’intéressent pas grand monde comme le golf, l’équitation, le tennis ou le hockey sur glace ?
Ne vous en faites plus. Désormais, c’est ce qu’Excaf vous propose, chaque jour, à défaut de grands derbies londoniens ou français, de coupes d’Europe ou de la de Liga. Le groupe est obligé d’ailleurs. Il vient d’être mis au pas.

Ce sont Canal SAT et sa sśur Bein Sports, qui sont passés par là. Marre d’être tout le temps gracieusement pompés par certaines chaines sénégalaises (dont surtout la chaine de feu de Ben Bass), les Français ont  dit stop au vol international. Ils ont averti tout le monde de poursuites judiciaires.
C’est que Bein Sports et Canal+ Horizons rencontrent des difficultés au Sénégal. La cause : les branchements clandestins mis en place par des gens qui trafiquent leurs réseaux, et certaines télés locales qui leur piquent leurs programmes sans bourse délier.

À qui veut les entendre, ils disent que ce n’est pas normal, qu’ils n’en peuvent plus et qu’il n’est plus question de se laisser faire.
« Sexcaf dafa beug lou yomboul trop ! » Non seulement il pique et vend toutes les émissions de ses adversaires, mais elle a même réduit ses 120 chaines à moins de 80, tout en ne garantissant plus un suivi régulier et de qualité à partir de 22h. Demandez aux abonnés clandestins de BMF !

Cébé

 

Voir aussi

dionne-valls

FINANCEMENT DU PLAN SENEGAL EMERGENT 317 MILLIARDS DE F CFA D’APPORT DE LA FRANCE DEPUIS 2014

Le Premier ministre français Manuel Valls, en visite à Dakar depuis  jeudi,  et son homologue …