ACTUALITE

Relisez les Go de Cébé- Semaine du 14 au 20 novembre 2016-

  • Date: 20 novembre 2016

telechargement-11GO Les maillots des lions commencent à rugir

La semaine dernière seulement, dans ces mêmes colonnes, nous nous émerveillions de la rapidité avec laquelle les lions ont trouvé un nouvel équipementier. Un nouvel équipementier qui ne doit d’ailleurs pas prendre très au sérieux les Sénégalais, au vu des t-shirts de navétane qu’il propose à nos footballeurs.

C’était juste ça. De petites questions que nous posions perso, parce qu’on ne savait pas qui avait choisi ce sponsor, et combien ce dernier avait mettre sur la table, selon les termes d’un marché qui devait s’être passé dans la plus grande intimité.

Mais lisez ce machin pondu ce matin par des confrères, et vous nous donnerez bien raison d’avoir doutéde tout…. sans pourtant accuser qui que ce soit :

« La fédération sénégalaise de football est au cœur d’un nouveau scandale qui est loin de livrer tous ses secrets. Son président, Augustin Senghor, et son instance dirigeante, sont accusés d’avoir octroyé, de gré à gré, le marché de l’équipementier de l’équipe nationale à un illustre inconnu alors que de grandes marques étaient intéressés pour habiller les Lions de la Téranga.

A l’origine de cette colère noire et la campagne de dénonciation qui suivra sous peu, se trouve le choix non expliqué de M. Augustin Senghor, le président de la fédération sénégalaise de Football, et son comité exécutif, de jeter leur dévolu sur un illustre amateur de l’habillement sportif. Romai Sports, une petite firme de Dubai, a été choisie pour habiller nos Lions de la Téranga, pour les deux prochaines années, alors que de grands noms de l’équipement sportif ont courtisé le Sénégal pour se voir exclure sans aucune raison exprimée. ».

Alors on fait quoi maintenant ? On saisit le Procureur pour y voir plus clair ou bine bine, en attendant que les officiels montent au créneau pour nous expliquer que Pumas, Adidas et Romai sports, tout ça, c’est kif-kif ?

Fatou Bensouda, procureure de la CPI. © AFP
Fatou Bensouda, procureure de la CPI. © AFP

GO TPI : Fatou Bensouda commence à trouver des clients blancs

Chéé tétét ! Sais pas comment on dit ça en gambien, mais oupe bakhna silakhe bou tangue !

Fatou Bensouda, dont presque tout le monde dit que les mises à mort du tribunal ne s’adressent qu’aux nègres et aux pauvres, vient de réagir. Elle en avait marre d’être la seule accusée. Aussi, a-t-elle été avant-hier soir, chez son patron pour lui tenir ce petit discours : «  Mister the Président, Mangué beugué ! Les gens m’insultent matin midi soir. Ils m’accusent de n’envoyer que des blacks à l’échafaud, pendant que les blancs jouent au golf. Mais légui nake, j’en ai marre, comme on dit au Sénégal. Si d’ici demain, tu ne me trouves pas d’autres nationalités, je me casse vite fait. »

Ainsi, depuis le début de cette semaine, Fatou a eu la permission de commencer…. par un rapport sur les actes de l’armée américaine lors de son action en Afghanistan. Un bilan accablant mais qui date de 2003

GO: Il ne faut jamais compter sur ce timbré d’Erdogan !

go-erdogan

Erdogan et Gulen étaient deux potes inséparables (les meilleurs amis du monde) avant que le premier n’accuse le second de lorgner sa place.

Mais de leur mariage de raison au duel qui les oppose aujourd’hui, , les démêlés du couple risquent de devenir une menace pour la démocratie domestique et internationale.

L’alliance s’est brisée. Leur brouille a désormais pris une dimension universelle, susceptible d’affecter les relations d’Ankara avec tous les pays du monde.

Désormais, qui roule pour Gulen ou sert ses intérêts, devient automatiquement ennemi public numéro 1,surtout s’il ne signifie pas grand-chose aux yeux du petit roi Erdogan qui ne rêve que de pouvoir enfinressusciter Attaturk.

Macky vient de le constater à ses frais, quand il s’est vu intimer l’ordre de fermer toutes les écoles Yavuz Salem du Sénégal. Et le constatera sans doute plus amèrement encore avec cette histoire d’Air Sénégal en chantier, dont Erdogan vient aussi retirer ses billes. Alors qu’il devait en devenir le premier partenaire.

GO Les miracles de « Jeune Afrique » go-j-a-photo

Si le journal Jeune Afrique garde toujours au chaud des scoops dans sa gibecière, c’est que bien souventson personnel est aux premières loges. Pas très loin en tout cas. En commençant par le DG François Soudan que beaucoup de nos chefs d’Etat sollicitent avant d’entamer de nouveaux projets tordus, ou alorssimplement quand, sans avoir l’air d’y toucher, ils veulent faire leur propre promotion à l’Elysée ou au 10, Downing Street.

S’ils n’étaient d’ailleurs pas de proches frères africains, Ils devraient se faire payer cher, ces braves Marwan Ben Yahmed et François Soudan. Ils font de l’excellent travail en informant et en désinformant au gré des circonstances ou des commandes numériques. En veux-tu ? En voilà !

Cette semaine par exemple, J.A a renoué avec l’actualité sénégalaise pour nous reparler de Karim que d’aucuns avaient fini par oublier. Mais comme il n’y a rien de nouveau à dire sur le sujet, ils ont laissé tomber au bout de quelques lignes pour se rabattre sur Mamadou Sène. Partenariat gagnant – gagnant.

Mais….c’est qui ce Mamadou Séne ? C’est ce jeune Sénégalais qui essaye une traversée de l’Atlantique à la nage, avec Ben Hooper, son copain britannique.

Tous les deux se sont lancés dimanche dernier dans cette tentative de traversée de l’océan à la nage,entre Dakar et Natal, qui va durer quatre mois.

Sûr qu’ils auront l’attention des journalistes, puisque ces prédateurs ne raffolent que de trains quin’arrivent pas à l’heure.

GO Niawaugustin-senghor-cf

Cette affaire de nouvel équipementier de l’équipe nationale, ne me semble pas trop claire. Il y a trop de non-dits.  En plus, cela semble trop « taf-taf » (précipité en français).

Mais écoutons d’abord Me Augustin Senghor s’expliquer sur le choix du nouveau maillot des Lions et de leur sponsor.

« Nous avons évoqué le suivi du dossier des équipementiers. Moi-même, en tant que président de la Fédération, j’ai rendu compte de toutes les démarches qui ont été faites, des discussions qui ont été faites. Des fins de non-recevoir qu’on a dû donner, puisque les propositions n’étaient pas sérieuses.Finalement, nous avons pu informer le comité exécutif des avancées notoires dans nos discussions avec un équipementier qui est une firme des Emirats arabes unis qui s’appelle Romai Sports. Cette firme a eu  non seulement à nous faire des propositions financières qui ont été les plus importantes, mais aussi à travailler pour nous garantir la possibilité de pouvoir bénéficier de ses équipements au plus tard avant la prochaine CAN, pour que notre équipe puisse se présenter avec un nouvel équipementier et de nouveaux maillots. ».

Et c’est parti ! A quand signerons-nous définitivement, puisque tout parait rouler sur des rails ? En tout cas, à remarquer  le silence de béton qui entoure  les offres financières de l’émirati et le genre de maillot « feugg diaye »  qu’il veut fourguer à nos footballeurs, quelque chose me dit que nous entendrons bientôt reparler de cette affaire.

Vous vous souvenez de la boutique   « Solu » de l’équipementier  Sidy Niang, et de la façon dont tout a fini? »

Cébé

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.

1 2 3 4 5

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15