ACTUALITE

Relisez les Go de Cébé semaine du 15 au 21 février 2016

  • Date: 21 février 2016

GO- Où sont les petits cadres de l’Apr ?GO   Cojer

Voilà des jeunes qu’on ne voit guère, qu’on entend guère, sauf s’il advient quelque chose. Et quand c’est une sorte de bourde du genre « mini wakhe wakhète » de Macky qui éclate, n’essayez même pas d’avoir leur réaction à chaud. Il faut attendre. Attendre qu’ils soient d’abord au courant, et attendre qu’ils se réunissent par la suite, pour savoir quelle suite donner à l’affaire. Aucun loup solitaire mature pour s’exprimer clairement au nom du Parti, aucun puits de science pour calmer notre soif.Vous savez ce qu’a répondu le responsable du Cojer à Mbacké, après la sortie de Y’en a marre demandant aux Sénégalais de voter « Non » au référendum ?

Le jeune républicain n’a trouvé rien de mieux que des injures : « Pour critiquer le Président Sall et donner la voie à suivre aux Sénégalais, il faut être irréprochable et Fadel Barro et ses complices ne le sont pas. Ils ont les mains sales. Qu’ils prennent d’abord le temps de digérer l’argent des Diack avant de se muer en donneurs de leçons. »
Où est le rapport ? Où sont les justifications relatives au maintien du septennat ?

GO : Tu as démissionné un peu rek, Yaa Imam !GO   imam_mbaye

Il s’en est bien gardé. D’accord, pour se démarquer de la promesse non tenue de Kor Marie, le Président du Mrds a rendu sa démission du groupe de la majorité présidentielle et de son poste de Secrétaire élu. D’accord, il aurait préféré que Macky respecte ses propos de campagne.

Mais de là à jeter à la poubelle un poste de député, surtout par ces temps qui courent, le religieux s’en est bien gardé. Qui est fou ? Deux ou trois briques par mois, sans compter les faux frais, ça ne court pas les rues. Il faut vraiment être un nabab pour se permettre pareille folie. Et comme lui Mbaye Dondé n’est pas un nabab, il a coupé la poire en deux.
Cela s’appelle pragmatisme à la Ayatollah modéré, en politique.

GO- Zhara niou doye !Go   Zahra-5

Venue présider  la cérémonie de remise d’un important lot de matériels informatiques au lycée de Taïba, dont elle est la donatrice, elle s’est prononcée en marge de l’événement sur les grandes réalisations du Programme d’urgence de développement, la levée des contraintes sur la mobilité, l’élection présidentielle et le référendum …Mais aussi et surtout sur les 5 ou 7 ans de Macky.

« Le serment que le Président a eu à faire sur la base de la constitution est un serment de sept ans. En 2012, il a prêté serment pour un mandat de sept ans…Maintenant, durant la campagne électorale, le candidat Macky Sall avait dit qu’il portera le mandat présidentiel à cinq ans, une fois élu. C’était sa conviction, il n’avait pas pris cet engagement pour engranger des voix et être élu. Il l’a fait pour  aligner son pays dans le peloton des pays de la grande démocratie moderne. Cela est extrêmement important. Au cours de plusieurs adresses solennelles à la Nation, le Président a eu à réitérer cet engagement de réduire le mandat présidentiel de sept à cinq ans et de l’appliquer au mandat en cours. Ma position est celle du Président sur la question. »

Qui est fou, et tout cela pour dire quoi ?
« Ki dé kéne dou ko dougal. »

GO Le Conseil constitutionnel ? Comme d’hab !Go Conseil Constitutionnel

Ont-ils délibérément violé les textes de loi régissant le Conseil constitutionnel qui leur fait obligation de rendre public leurs avis en la matière ? Ne vous aventurez pas sur ce terrain. Car, dès demain matin, avec des arguties qui leur sont propres, ils vont « taf taf » vous démontrer que tout cela est conforme au droit.

Si en revanche, vous vous demandez à quand la fin du cirque, nous pouvons causer. Car depuis l’indépendance, c’est toujours pareil. Il ne faut jamais compter sur ces braves juges pour nous dire le droit auquel nous avons …droit.

En lieu et place de nous donner publiquement leur avis, comme certains experts le pensaient, ils ont une nouvelle fois préféré refiler la patate chaude à Macky Sall, sans se rendre compte qu’ils ne lui rendent pas service en le mettant dos au mur.Sont-ils en déphasage avec la société sénégalaise qui a bougrement évolué depuis 2012 ? On peut légitimement le penser. Mais si c’est le cas, ce n’était vraiment pas la peine d’augmenter est pas en augmentant leur nombre. Ce n’est pas ça qui résoudra le problème, et certainement Macky doit le savoir. Il doit même le savoir mieux que nous, pour ne pas dire plus.

GO : Landing, positivisteGo Landi,ng

Vous vous souvenez du jour où Wade avait partout clamé qu’il donnait chaque mois 3 millions F Cfa aux partis qui roulaient pour lui ? Vous vous souvenez encore de la réaction de Landing qui rapidement est passé maître du clair obscur ?  Non ? Vous avez oublié ?
Pas grave. Rappelez seulement que depuis, beaucoup de nos politiques font « T’Assiong » quant aux déclarations publiques. Quand ils sortent de leur trou, c’est juste pour dire « Mbaye yaa gnou doye : tu es l’unique ». Ce que tout le monde sait.

Ainsi, le Parti africain pour la démocratie et le socialisme (And Jëf/PADS-Authentique) vient-il de tirer un bilan globalement positif’ du mandat du président Macky Sall, et de se déclarer prêt à continuer à travailler avec lui, s’il brigue un second mandat. À bon entendeur…

Comme si c’était un mystère ! Comme si cela pouvait étonner !

Cébé

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15