ACTUALITE

Relisez les GO de Cébé- Semaine du 15 au 21 juin 2015

  • Date: 20 juin 2015

GO WadeGO- Le dilemme de Gorgui

Qu’est ce qu’on fait,  quand après avoir essayé de pousser une voiture sur les flancs ascendants  d’une colline, on ne se  rend compte que nos forces nous trahissent et qu’elle n’avance pas ? On s’arrete. Mais au lieu  de rester à contempler le résultat, on cale aussi assez vite, pour éviter que le véhicule nous retombe dessus.

C’est exactement  ce qu’est  en train de faire le Vieux, avec cette histore de  frondeurs, dont  on dit que Fada est à la tête.

Après des menaces qui ont laissé le président du gropue parlementaire Pds de marbre, après un petit sondage qui a montré que presque tous les militants aspirent à des changements (Même Karim qui a surpris tout son monde) Gorgui est obligé de rétropédaler. A juste raison  s’il ne veut pas voir son parti mourir de sa belle mort après avoir été déchiqueté en mille morceaux.

Il aurait  tout annulé  tout jusqu’à nouvel ordre, et serait,  à l’heure actuelle, à la recherche d’un modus vivendi qui permettrait une sortie honorable pour tous,  dans cette affaire qui sent  davantage le conflit d’ambitions

Qui disait encore que les jeunes politiciens vont tout changer,  des us d’hier ?

diawaraGO- Affaire Diawara : Où sont donc les sénégalais ?

Du temps des « Lions’ gagnants », ce garçon a répondu présent partout où le Sénégal a eu  besoin de lui.  Par le passé, il lui est même arrivé plusieurs fois d’avoir des bisbilles avec son club, simplement par ce que les moments qu’il choisissait  étaient délicats pour ceux qui lui payaient un salaire.

Bizarrement pourtant,  depuis qu’il est en taule, l’on n’a pas beaucoup  entendu la réaction de ses compatriotes. Je ne sais même si l’Etat sénégalais est au courant de la chose, par ce qu’il ne me semble avoir pas entendu de grands perroquets  comme Souleymane  Jules Diop, ou Mankar Ndiaye  s’épancher sur la question.

A-t-on apporté le soutien nécessaire à Jules ?  Ou alors, est il sorti des têtes, pour avoir pris sa retraite de la tanière ?
En tout cas, cela fait plus deux mois que l ex international est en prison. Et les seuls  soutiens actifs et constants  que nous lui connaissons, restent ses copains de France. Comme Anthony Le Tallec, joueur de Valencienne qui a posté sur twitter « Mon Frère on est avec toi #justice #fuck », ou Frédéric Gioria, entraîneur  de l’OGC Nice  dans laquelle Souleymane évolue encore.

Qui a parlé  de vielles chaussettes ?

Talla SyllaGO- La pirogue de «Borom marteaux» n’accoste jamais

Pire. Elle est toujours à la dérive. Comme disent les Ouolofs, «Galou d ..dou terr !»

A entendre Talla Sylla, le maire de Thiès, décréter que dès la fin du Ramadan, il va instaurer un couvre-feu dans la capitale du rail, pour mettre un terme au vagabondage des enfants mineurs qui circulent jusque tard dans la nuit, on ne peut s’empêcher de nourrir quelque  élan de sympathie pour ce bon père de famille inquiet des dangers que courent les gosses livrés à eux-mêmes.

Mais, quand l’édile ajoute que pour lutter contre, il va décréter un couvre-feu pour tous les enfants non accompagnés et pas seulement les talibés, il semble y avoir déparage dans les fonctions, quelque part.

Est-ce à lui d’assurer la sécurité publique, ou à l’Etat, par le truchement de la police ?

En tout cas, qu’il  sollicite des rondes plus régulières des services compétents pour freiner l’anarchie, on peut comprendre. Mais que lui-même s’en charge personnellement, peut paraitre un peu déjanté.

A moins que dans l’Acte III de la Décentralisation auquel beaucoup de Sénégalais ne comprennent que dalle, on lui confère des prérogatives particulières qui risquent de conduire vers l’amalgame.

GO  pape-dieng-senelecGO- Pape Tourleundeum n’éclaire pas au courant

On se demande encore pourquoi il a eu besoin de deux pages de journal pour nous parler, alors que le message qu’il  a délivré  pouvait  très bien tenir sur le dos d’un timbre poste !

Vous avez lu le Dg de Senelec hier ? On ne sait par quelle alchimie il a réussi à monopoliser deux pages d’un quotidien, pour communiquer sur les difficultés que sa société rencontre pour nous fournir le courant électrique. Au moment où les compteurs continuent de tourner de plus belle, et les factures, de tomber.

Après  des explications techniques plus ou moins farfelues dont seuls sa ministre et lui ont le secret, Pape Dieng, nonobstant 25 kilomètres de bavardage inutile, ne nous a appris que deux choses.

Un, selon lui, il n’y aurait pas de déficit de production, contrairement à ce qu’on note actuellement dans la quasi-totalité des pays de la Cedeao. Mais juste de mignonnes petites pannes, coïncidant avec le début de la période de chaleur. Deux, le Président Macky Sall a bien raison de l’engueuler, parce qu’il veut que l’électricité soit disponible pour tous, à tout instant, avec la meilleure qualité de service possible.

Comme si nous ne le savions pas déjà !

Mais à quand le retour normal des choses, surtout avec le terrible Ramadan qui pointe le bout du nez ? Motus et bouche cousue.

Yallah reka kham. Clap de fin !

GO abdoulaye-wadeGO- Après la caravane de la Perl, Wade va-t-il restituer son terrain ?

Dans le cadre des  terres que l’Etat compte récupérer, figure  bien celle de l’ancien Président Wade. Sa superficie est de  14000 mètres carrés. C’est le même site où squattaient les festivaliers, pendant le Fesman, comme on peut toujours  le constater avec ses cadavres de containers qui servaient de dortoir.

Aujourdhui qu’il est laissé en l’état depuis la grande manifestation  internationale, Wade va-t-il suivre l’exemple de Macky, en le restituant au Domiane Public Maritime ?

C’est en tout vas le vœu de la Plateforme pour  l’Environnement et la Réappropriation du littoral qui, dans le «Yendou» qu’elle a organisé hier le long de la corniche de Dakar, est repartie en croisade contre l’occupation anarchique de la Corniche.

L’ancien Président du Sénégal n’est cependant pas seul, dans le viseur de l’association. Y figurent aussi en bonne place l’hotel (de passe ?) du Virage à l’architecture complètement déjantée, la nouvelle station d’essence en érection sur la route de l’Aéroport, la Pointe des Almadies devenue un immense souk qui ne permet justement plus l’accès à la mer, mais surtout les falaises malmenées du Phare des Mamelles sur les flancs duquel, Wami, une Ong saoudienne, veut ériger dangereusement un établissement scolaire.

Si on y ajoute les terrains de Karim Wade et Pape Diop qui font des centaines d’hectares mis à l’abri des regards indiscrets par de mahoustes clotûres, l’atelier de couture de Collé Ardo Sow à même le trottoir, et les dizaines de bâtisses «coffres-forts» et discrets qui jalonnent le parcours, nul doute que le projet de loi sur le littoral, un texte censé mettre fin à l’occupation irrégulière des terres situées le long des côtes sénégalaises, ne verra jamais jour. Même si, en renonçant à son propre terrain, le président de la République comptait rapidement faire des émules.
Qui disait encore qu’àprès la carotte, le bâton ?

Cébé

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15