Accueil / ACTUALITES / Relisez les GO de Cébé – Semaine du 18 au 24 septembre 2017-

Relisez les GO de Cébé – Semaine du 18 au 24 septembre 2017-

GO : Eléphants …. blanchâtres 

 ‘’Yague bawoul dara. Wolaye !’’  Au début de la deuxième alternance, des projets importants avaient également été déclinés. Peut-être  beaucoup moins que du temps de Wade, mais des projets consistants, quand même. Mais à l’arrivée, presque rien de visible sous les tropiques.

5 ans après, que sont devenus les Universités Amadou Makhtar Mbow de Diamniadio, El Hadj Ibrahima Niasse de Kaolack, les tours de la gare Pompiers et les autres projets du président Macky Sall ?

Peu de gens savent. Et vous pouvez continuer à interroger votre voisinage si cela vous chante. Il est à craindre malheureusement que beaucoup de ces programmes ne dorment confortablement dans les tiroirs secrets des fonctionnaires préposés à vente aux promesses.

Obligés donc, nous le sommes pour nous contenter des on-dit ou de la parole du voisin qui a un copain qui bosse au Ministère.

Pour ce qui est de de l’ex-gare des Pompiers par exemple, ça semble toujours tenir. Sauf qu’en visitant les lieux, on se rend compte que les Marocains doivent avoir revu leurs ambitions à la baisse. Rien que des sortes de cages qui commencent à sortir de terre. Parait que nos cousins arabes ont des difficultés à appréhender ce que nous, Sénégalais, appelons émergence.

GO : Touba honore un fonctionnaire de la République. 

Le fait est assez rare, inédit, pour passer inaperçu. Pour la prise en charge totale de ses besoins en eau, la ville de Touba vient de délivrer un diplôme d’honneur à Lansana Gagny Sakho. Le même  que le Président Macky a nommé Directeur Général de l’Onas, depuis le dernier remaniement ministériel.

C’est que Lansana fait partie des jeunes qui montent, mais surtout de la nouvelle race des fonctionnaires qui se fixent des objectifs clairs, et qui n’ont pas les yeux rivés sur ce qu’ils ils peuvent soutirer à  l’Etat.

Ce Boy Dakar (qui fait également à penser à un titi parisien par la mise élégante et la démarche), est également un homme au parcours remarquable. De l’Ecole Polytechnique au Sénégal aux prestigieuses universités occidentales, en passant par les grandes multinationales, Lansana G. SAKHO est aussi consultant international et Professeur Bilingue au CESAG de Dakar.

Ce gros bosseur, tout le temps sur le terrain, a complétement révolutionné l’OFOR, selon des témoignages recueillis auprès du monde paysan.

GO: Un prix  …..Moro quoi ? 

Vous n’avez peut-être pas fait beaucoup attention, mais c’est dans la presse. Si si. Dans la presse de la semaine dernière. Un prix Macky Sall pour la paix qui, chaque année, récompense le Moro Naba. Si vous ne le savez pas, c’est un chef traditionnel et spirituel du Burkina Faso.

L’annonce a été faite par le Centre indépendant de recherches et d’initiatives pour le dialogue (CIRID) qui, par ailleurs, indique que le Prix est doté d’une enveloppe annuelle de cinquante mille euros,  soit près de 33 millions de FCFA. Excusez le peu !

Mais pourquoi le choix de ce Nabab ? Vous le connaissez-vous ? Et qu’a-t-il fait pour mériter ce fric qui aurait vraiment pu aller servir ailleurs, surtout quand on sait que l’ancien Prix Houphouët Boigny, est presque agonisant de nos jours ?

Parait que le « Nogho Naba ou Moro Naba’’ a une posture extrêmement importante pour la démarche du CIRID. C’est une personnalité connue, respectée et adulée de tout son peuple. Le dialogue et le consensus sont les armes des grands hommes, et le Nogho Naba est une personnalité qui fait preuve de consensus.

Voilà pourquoi il aurait été choisi par Maodo Malick Mbaye et compagnie.

Toujours de grands enfants ou de grands escrocs, certains Africains !

GO : Sauvons au moins les «Rohinguettes» 

Certes, il faut sauver nos coreligionnaires rohingas qui continuent de se faire tirer comme des lapins, là-bas en Birmanie. Mais selon le sociologue, la priorité des Sénégalais devrait être ailleurs. D’abord   nous intéresser en priorité aux centaines de nationaux en « perpétuelle » détention préventive, qui croupissent dans nos geôles, comme l’imam Ndao et ses copains, taxés d’adeptes de jihadisme juvénile et fidèles lecteurs de la revue du terrorisme expliqué en 10 leçons.

L’imam de notre quartier qui a regardé des milliers de fois des reportages venus de cette partie d’Asie toujours surchauffée, assure sans sourciller qu’il nous faut faire quelque chose pour les « Rohingas ». Surtout les rohinguettes qui sont  les Birmanes  les plus mignonnes de leur pays : il  suffirait simplement  de les emmener au Sénégal et de les nourrir un peu, pour qu’elles puissent valablement concurrencer nos driankés locales.

Parole du Guide en tout cas…Mais dommage que je ne sache même pas lire en arabe pour décortiquer ce qui me semble être des vérités d’Evangile….

GO: Les 100 entreprises les plus …. 

Ça commence ‘’nake’’ à devenir un peu trop facile! Avant-hier, au Meriden Président, 100 entreprises sélectionnées, censées être les plus dynamiques de l’Espace UEMOA, ont été fêtées par un cabinet de la place ou ….de la sous-région. On ne sait plus trop.

Lequel ? Ça s’appellerait modestement « Eco Finance. » Je n’en avais pas beaucoup entendu parler avant. Mais sans doute, le boss de cette boite et quelques-uns de ses copains, doivent passer leur vie à surveiller de près ce qui se passe a Promo Consulting, la société initiatrice des récompenses annuelles aux chefs d’entreprise africains les plus méritants.

Au début, c’était seulement les Cauris d’Or que les Sénégalais connaissaient. Mais comme tout ce qui passe entre les mains de ce sacré Mbagnik Diop devient tout de suite précieux, les Cauris d’or  furent vite copiés. Jamais égalés, mais vite contrefaits, pour donner naissance à de faux monstres comme les « Calebasses d’Or. » Certainement une invention de quelqu’un qui voulait vite se faire du fric, sans se fatiguer.

Mais….Et les Droits d’auteur dans tout ça ? Et la propriété du Concept ?

On n’y avait certainement pas pensé. Mais à ce rythme de pâle copie, sans doute qu’un jour ou l’autre,  ça va revenir sur le tapis.

Cébé

 

À voir aussi

Dionne et les pontes du Gouvernement à Paris

Le Premier ministre copréside avec son homologue français Philipe Édouard un séminaire intergouvernemental. Ce sera …

Insertion professionnelle et emploi de jeunes Plus de 420 milliards F CFA  pour l’exercice 2018

Le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane, a …