Accueil / ACTUALITES / Relisez les GO de Cébé- semaine du 29 janvier au 4 février 2018

Relisez les GO de Cébé- semaine du 29 janvier au 4 février 2018

GO: Faux viols, fausse attaque ! 

Il faut dire que cette affaire de touristes braquées et violées en plein jour par une bande d’individus armés, entre Karang et Kataba (région de Ziguinchor), semble des plus louches. Surtout avec des touristes  qui ont aussitôt déserté les lieux de leur propre initiative, des femmes qu’on dit violentées et violées et qui refusent toute assistance médicale, et d’autres qui parlent de vol et qui refusent de fixer la hauteur du  préjudice.

Est-ce qu’il s’est réellement passé quelque chose ce jour-là ? Les populations commencent à en douter. Et comme il n’y a aucune preuve de ce qui se serait réellement passé, voilà que le Syndicat de l’Initiative du tourisme en Casamance accuse des acteurs tapis dans l’ombre de vouloir saboter la destination Casamance, en n’excluant pas de porter plainte contre les supposées victimes devant les juridictions espagnoles.

Désormais, la piste d’une féroce concurrence sur la destination ne sera plus écartée pour expliquer comment tout cela est arrivé.

Go : ‘’Kene Bougoul’’ cédé à Modou Lo 

Il y a aussi que Lac ne lutte pas. Il ne prend jamais d’initiative. Fort de ses quatre tonnes, il attend toujours que l’adversaire lui marche dessus pour essayer de le déséquilibrer et de le terrasser.

Ce qui ne lui a pas réussi cette fois, avec un Modou Lo averti qui avait été chez Yékini, pour demander conseils.

Non Eléphanteau. Non Kéne Bougoul. C’est que le gens en veulent pour leur argent alors que pour toi, «dafa yombe trop». Tu ne fais qu’attendre la bévue de l’autre.

GO : Pétition pour Rihanna 

Il y a des Sénégalais qui font des confusions terribles sur le statut de notre pays. Mais une fois pour toutes, nous sommes dans une démocratie libre et non dans une république islamique ou terroriste. Avec les mêmes droits, les mêmes devoirs et la même égalité devant la loi. Ce, malgré les cris de guerre de certains imams et des leurs « imamillons », qu’on ne voit intervenir au-devant de l’actualité que quand il y a de la pub, du fric ou des buzz à récolter.

Ainsi, parait-il que depuis quelques jours, des organisations qui se disent membres du collectif « Non à la franc-maçonnerie et à l’homosexualité, déclarent Rihanna persona non grata au Sénégal, et en conséquence,  invitent les autorités compétentes du pays à annuler sa visite, porteuse selon eux, de plusieurs dangers socioculturels.
De quels dangers parlent-ils ? Qui leur donne d’ailleurs le pouvoir de parler gratuitement en notre nom sans nous demander notre avis ?

Moi j’attends seulement la réaction des pouvoirs publics, sachant qu’un Etat qui lésine sur son pouvoir, n’en est plus un.

Pourquoi pas d’ailleurs une pétition en ligne favorable à la venue de l’artiste dans notre pays ?

GO : Pèkh prend s’en va 

« Tu t’en vas : Et dans mon cœur, ce n’est rien que quelques semaines à attendre. Tu t’en vas. Mes joies, mes rêves sont pour toi. Impossible de t’y méprendre. Tu  t’en vas et notre amour nous appartient. Nul ne saurait nous le reprendre. Tu t’en vas. L’éloignement aide parfois à mieux  s’aimer, à  se comprendre. »

‘’Ndeyssane!!! Wolaye je ne suis pas devenu poète à mon tour. C’est que simplement 40 ans après, on apprend avec joie et tristesse, qu’Abdoulaye Mbaye Pékh aussi a annoncé sa retraite. Il ne commentera plus les courses de chevaux, ni les ziarra politiques qui rapportent autant que le loto et dont il raffole.

C’est l’écurie Hadj Mansour qui va être contente! Depuis que Pékh à qui on ne connait aucun talent particulier, a été créé de toutes pièces par les wadistes, les affaires avaient sérieusement baissé.

À voir aussi

Go: la cicatrice de ‘’Tarik Karem’’

Dans l’affaire Tariq Ramadan, accusé de viol sur deux femmes, normalement ce n’est pas d’une …

Le communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 21 février 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 21 février à 11 …