go-150x150

Relisez les Go de Cébé- (Semaine du 9 au 15 mais 2016-

Go : Où est donc passée Selbé  Ndom ?téléchargement

Qui ça ? Notre Nostradamus en jupes ? Ah ! Personne ne sait avec exactitude. Même si elle est toujours fréquente sur les réseaux sociaux pour vendre ses prédictions (pas pour la bagatelle, comme certains de ses fans peuvent le penser).

Elle est où donc, Selbé Ndom, la célèbre voyante qui trouve, un coup sur deux ? En congés annuels ou en arrêt stress ? Ce qui est sûr, c’est que maintenant elle se fait très discrète. Surtout depuis qu’elle a perdu le procès qui  l’opposait au  promoteur de lutte, Aziz Ndiaye. Elle avait été déboutée de sa demande, mais déclarée coupable d’injures publiques. Avec même une amende ferme de 100.000 F Cfa.

Est-ce cela qui a refroidi ses ardeurs ? Ou a-t-elle trouvé un nouveau job depuis que la lutte et la voyance ne payent plus beaucoup ?

Ses proches pourront nous renseigner. Mais à sa place, je me serais trouvé dare-dare un bon mari, et essayerai de collaborer avec la Lonase, pour pronostiquer sur les chevaux. C’est plus rentable. Ce n’est jamais démodé. Et c’est moins dangereux, plus sûr, par ce que les chevaux ne savent pas porter plainte.

GO Alioune Ndoye, le néo « tanoriste » règne sur DakarGo Alioune Ndoaye

Soula nékhé ngandé ! Wolou nga sa nouveau dolé !

Depuis qu’il a re-rejoint Tanor (c’était un proche, avant de le larguer et de prendre faits et cause pour Khalifa Sall), le maire du Plateau se sent pousser des ailes. Sans doute, a-t-il été briefé sur les nouveaux pouvoirs, que lui confèrent la proximité et le reniement.

Mais revenons à l’article. Donc, depuis qu’il a opéré un retour pour le moins fulgurant à la tête du Parti socialiste (Ps), Alioune Ndoye, maitre absolu de Dakar-Ville (ak li koo weeur) dicte sa loi. À ceux qui veulent bien et à ceux qui ne veulent pas.

L’autre jour, aux environs de 22h, il a envoyé des agents de la mairie faire une descente musclée aux magasins de l’immeuble sis 4 avenue Petersen à Dakar et appartenant au sieur Ismaïla Da Silva Gomis Mendy dit Vieux Mbacké. Malgré la présence sur les lieux de Me Khouressy Bâ, avocat de l’intéressé, pour dire combien il n’a cure des décisions de justice, attestant que l’affaire de cet immeuble litigieux est pendante devant la justice.Cela fait au moins trois fois que les gars d’Alioune Basané essaient, en vain, de déloger ce vieux de 104 ans, dont le grand tort est d’être seul, et de posséder un terrain qui va chercher dans les 2 milliards.

Qui peut garantir que la prochaine fois les choses en resteront là, quand on connait le prix du mètre carré en plein Centre-ville et la toute nouvelle puissance de l’édile ?

En tout cas, un vieux de cent ans, de surcroit un peu souffreteux, ce n’est quand même pas la mer à boire pour un maire. Wala ?

Go : Coumba Gawlo : Retour perdant- perdantcoumba-gawlo-conf-2 (1)

“Mane daal, music gou Waly Seck ak Music gou Coumba Gawlo,  ni gnou may defffff!”.

Ce cri du cœur trop  douloureux émane de plus en plus des mélomanes sénégalais sérieux.  Parce qu’en tant que chanteur, le fils de Thione Seck n’est que pâle copie, voire grand brouillon de son père, tandis que Coumba la Gawlo a fini de végéter  sur place, pour ne désormais  vivre que  de sa rente musicale qui date des années 2000.   Ou un peu avant.

Depuis, c’est l’erg. Que dis-je ? Le désert. Incapable de créer le moindre air intéressant depuis cette date  mais certainement aussi assez pingre ou  négligente pour ne pas recourir à des paroliers et à des compositeurs pros, elle fait avec tout ce qui lui tombe sous la main. Au  risque d’aligner navets sur navets,  et de chuter infailliblement dans les méandres de l’oubli. Bientôt, seules les générations anciennes pourraient se rappeler ses services, puisqu’elle ne se renouvelle pas, alors que même l’air  ordinaire sait que c’est vital.

Vous avez écouté sa dernière cassette ? Vous pouvez vous en dispenser ! Rien  de neuf sous les cieux. Rien que du réchauffé. Comme ce « Ndamé LO », un succès suranné des années 20 qu’elle reprend sans se gêner, ou alors cette  chanson dédiée aux « moutards qui dinent »  de Grand Tapha, en principe branchés côté religion et religiosité.

Sa voix est pourtant restée belle et intacte, la Gawlo. Mais   malheureusement,  cela ne suffit pas. Il faut savoir produire  de nouveaux airs, de nouveaux sons. A défaut, on trahit le métier.

Un artiste ? Deugg deugg, ça  crée. Ou  ça se tait.

Go : Une menace est détéctée… : Du calme Issa !images

C’est Seydina Issa Thiaw Laye, fils aîné du Khalife général des Layènnes, Chérif Abdoulaye Thiaw Laye, qui a procédé à la cérémonie d’ouverture de la 136e Appel de Seydina Limamou Lahi au mausolée de Cambérène. Avec de beaux discours teintés de vérité absolue, mais aussi de dérapages qu’il aurait du éviter en tenant compte des sensibilités des uns et des autres. Quand il invite les croyants à cultiver le culte de la détermination et de l’amour du prochain, comme l’a toujours enseigné Baye Laye, tout le monde dit OK.Mais quand il ajoute que tous les chefs religieux (Serigne Touba, Maodo Malick, …) ont reconnu et soutenu que c’est Seydina Limamou Lahi qui est le Mahdi et que cela signifie que tous les musulmans doivent se mettre derrière, nous disons « Holà »car c’était vraiment inutile. C’est même superflu et reste à démontrer. Dans un pays comme le nôtre, il faut toujours laisser à chacun sa bannière. Point de contrainte en religion, mais point de contrainte non plus dans le choix des confréries.
Malgré tout le respect que nous lui devons.

GO Sacré Malaw !Go Malaw-3

Cette fois, il ne nous fatigue pas avec son bac plus cinquante, ou son titre de docteur es je ne sais plus quoi. C’est plus sérieux.
Car bien que communicateur, Malaw passe toujours à côté. Si ce ne sont pas des bourdes irrattrapables à répétition, ce sont de questions personnelles qui ne devraient intéresser que ses proches. Écoutez-le quand il se justifie et explique pourquoi il a décidé de s agripper au fauteuil de député dont il vient d’hériter par accident.

« Le dernier contrat que j’ai signé me fait gagner plus que le salaire d’un député pendant 3 ans, pour un travail de 150 jours… Je suis insensible à ces pressions…»
Alors pourquoi ne pas laisser ce poste de parlementaire à d’autres moins nantis ? Et que signifie ce contrat qui va chercher dans les 60 millions pour un boulot de seulement 4 mois ?
En tout cas, le moins qu’on pourrait avancer, c’est que c’est hyper bien payé, alors. Khana nèkhe rek !
Mbadou… ?

Cébé

 

 

Voir aussi

telechargement

La Gambie interdit l’importation de bois venant du Sénégal

Une bonne nouvelle pour les populations de la Casamance. Le Président Yaya Jammeh a décidé …