Accueil / ACTUALITES / Remous à la Senelec, les travailleurs décretent 48 de boycott des heures supplémentaires

Remous à la Senelec, les travailleurs décretent 48 de boycott des heures supplémentaires

Ce n’est plus un secret de polichinelle. Entre le directeur général de la Senelec et ses employés, ce n’est plus le grand amour. Le collectif des délègues du personnel n’a pas été tendre avec Pape Dieng qu’ils accusent d’être le responsable de tous leur maux. Le personnel de la boite n’y est pas allé par le dos de la cuillère pour décrier le management qu’ils jugent décadent de leur employeur. En assemblée générale, les qualificatifs n’ont pas manqué pour descendre le patron de la Senelec. « Pape Dieng est un poison pour la Senelec. Et nous sommes prêts à aller en prison et y laisser nos vies. La boite fait face à un manque criant de personnel, alors que le contrat de performance avait fixé l’embauche de 100 personnes. Il refuse de promouvoir les employés qui sont là avec les qualifications nécessaires et d’embaucher du personnel, alors que c’est autorisé par le Conseil d’administration », martèle Arona Touré, membre du personnel. Pour Arona Touré et ses amis, Pape Dieng « viole les règles les plus élémentaires en matière de respect des délégués du personnel et le respect de la convention collective de pourvoi de postes ». Pour trouver des solutions au mal qui gangrène leur entreprise, les travailleurs n’excluent pas d’allers vers la radicalisation de leur plan d’actions. Ils ont décrété 48 heures de boycott des heures supplémentaires et le port de brassards rouges à compter d’aujourd’hui. Cela dans le but d’alerter une énième fois les autorités.

Rewmi.Com/FBF

 

 

 

Share This:

À voir aussi

Marche avortée- Wade ‘’arrêté’’ par Ousmane Ngom

REWMI.COM- La tête de liste de la coalition gagnante Wattu Senegaal a échoué hier dans sa …

GO : Ouverture des jeux…. législatifs

Après Abidjan et ses jeux de la Francophonie, c’est notre tour. Dimanche prochain, tous sont …