SANTE

Rencontre de haut niveau pour mettre fin au Vih/sida d’ici 2030

  • Date: 3 juin 2016

Une rencontre de haut niveau sera tenue du 08 au 10 juin prochain au siège des Nation Unies à New York, pour concocter des stratégies, afin de mettre fin au Vih/Sida en Afrique et dans le monde d’ici 2030. La rencontre verra la participation de plusieurs chefs d’Etat et de Gouvernement, des jeunes, des représentants de la société civile et des personnes vivant avec le Vih. Car dans un nouveau rapport de Onusida, il est indiqué que le nombre de personnes ayant accès aux médicaments antirétroviraux a doublé depuis 2010. Elles sont aujourd’hui 17 millions de personnes qui ont accès à ces médicaments vitaux, soit 2 millions de plus, sur une période de douze mois. L’Afrique où l’on dénombre près de 68% des nouvelles infections à Vih survenues dans le monde en 2015, reste la grande inconnue de cette équation. Avec près de 25.6 millions de personnes vivant avec le Vih, dont environ 41% ont accès au traitement, et près de 1.32 millions de femmes ne bénéficient pas des services de prévention de la transmission du Vih de la mère à l’enfant, le continent reste le plus affecté par l’épidémie de Vih/sida. Cette réunion, convoquée tous les cinq ans par le président de l’Assemblée  générale des Nations Unies, sera l’occasion de fixer des objectifs ambitieux à court et à moyen terme et de réaffirmer la réponse au Sida comme un modèle  précurseur pour l’atteinte des Objectifs de développement durable.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15