POLITIQUE

Renouvellement aujourd’hui du groupe de l’opposition-FADA BIEN ASSIS

  • Date: 13 octobre 2015

Les libéraux du Parti démocratique sénégalais (Pds) procéderont aujourd’hui au renouvellement de leur groupe parlementaire à l’occasion de l’ouverture de la session unique parlementaire 20152016. Un examen à l’issue duquel le Pds risque de ne pas sortir indemne si Abdoulaye Wade et Modou Diagne Fada campent chacun sur sa position. Mais tout laisse croire que le Pape du Sopi a perdu la partie.

C’est ce mardi 13 octobre 2014 que s’ouvre la session unique 2015-2016 de l’Assemblée nationale. Après quelques semaines de vacances, les députés de la douzième législature reprennent aujourd’hui le chemin de l’hémicycle. Outre l’examen de la loi de finance 2016, ils procèderont aux renouvellements des instances du Parlement.

Seulement, si au sein de la majorité présidentielle représentée par le groupe Benno bokk yaakaar (Bby), il n’y a pas beaucoup d’enjeux, au sein de l’opposition, notamment le Parti démocratique sénégalais, une bataille mortelle oppose le leader Me Abdoulaye Wade à son ancien ministre de la Santé pour le contrôle de la présidence du groupe parlementaire « Libéraux et démocrates ».

L’ex-président de la République qui veut tout simplement destituer son ancien ministre de la jeunesse de la tête dudit groupe parlementaire manœuvre dans tous les sens pour arriver à ses fins. Dans cette bataille politique dirigée contre celui qui est aujourd’hui présenté comme le leader emblématique des réformateurs, tous les moyens sont bons pour triompher.

Quitte à appeler en renfort l’opposition parlementaire dont le Rewmi d’Idrissa Seck, la Convergence démocratique Bokk gis gis (Cd/Bgg) de Pape Diop, And Jëf/Parti africain pour la démocratie et le socialiste (Aj/Pads) de Mamadou Diop Decroix, l’Union centriste du Sénégal (Ucs) d’Abdoulaye Baldé et le Front pour le socialisme et la démocratie/Benno jubel (Fsd/Bj) de Cheikh Bamba Dièye.

Seulement, même en réussissant à rallier à sa cause 8 sur les 11 députés que comptait au départ le Rewmi d’Idrissa Seck, (trois d’entre eux ayant rejoint Macky Sall dans Bby), les députés de l’Ucs (2), du Fsd/Bj (1) et de Aj/Pads (1), Abdoulaye Wade n’est pas encore sorti de l’auberge. Puisqu’il ne peut constituer un nouveau groupe parlementaire, faute de quorum de 15 députés nécessaires prévu par le nouveau règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

L’autre obstacle sur lequel risque de buter Abdoulaye Wade, c’est la posture des députés de Rewmi au sein de l’Assemblée nationale. Après leur démission de Bby et leur vaine tentative de création d’un groupe parlementaire, les députés d’Idrissa Seck ne se sont inscrits sur aucun groupe et seraient jusqu’ici juridiquement membres de Bby.

Quoi qu’il en soit, le risque est trop grand de voir le Pds sortir à jamais divisé de cette épreuve aux allures de règlement de comptes.

En tout cas, au rythme où vont les choses, les libéraux, tous unis contre Modou Diagne Fada, risquent fort de perdre (encore) une bataille précieuse. « Le Pds risque de perdre son groupe parlementaire ce matin », indique une source interne à l’Assemblée nationale.

Enquête

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15