Renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale- la tête de Fada livrée à Wade sur un plateau

Le comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds) s’est réuni hier, à la permanence nationale. À l’issue de cette rencontre, Babacar Gaye, porte-parole du Pds a indiqué que le comité directeur, sur proposition du coordonnateur du parti, Oumar Sarr, a donné mandat au secrétaire général national, Abdoulaye Wade de faire une proposition quant au renouvellement des instances dirigeantes de l’Assemblée nationale. Après la fronde initiée en juin dernier par la bande à Modou Diagne Fada pour exiger des renouvellements des instances au Parti démocratique sénégalais (Pds, va-ton vers un règlement de comptes entre frères libéraux. Tout porte à le croire en tout cas.

En effet, à l’issue d’une réunion du comité directeur hier, sous la présidence du Secrétaire général adjoint non moins coordonnateur du parti, Oumar Sarr, le comité directeur a annoncé une décision aux allures d’une vengeance contre le camp des frondeurs notamment leur tête de file, le député Modou Diagne Fada. Face à la presse, à la sortie de cette rencontre à la laquelle, le président du groupe parlementaire démocratie libéral (Diagne Fada) n’a pas pris part, contrairement à sa consœur, Aïda Mbodj, Babacar Gaye, porte-parole du Pds a indiqué que le comité directeur a donné au secrétaire général national de faire une proposition quant au renouvellement des instances dirigeantes de l’Assemblée nationale.

«Le comité directeur après avoir entendu le rapport fait par le secrétaire général adjoint, coordonnateur du parti, Oumar Sarr, a donné mandat au Secrétaire général national pour qu’à l’occasion du renouvellement des instances de l’Assemblée nationale que mandat lui soit donné de faire les choix nécessaires aussi bien pour la direction du groupe parlementaire que pour tous les postes concernant les militants du parti qui sont présents à l’Assemblée nationale». Selon lui, «toutes les structures ont approuvé cette décision». Autrement dit, par ce mandat, l’ancien président de la République dispose maintenant de carte blanche d’opérer tout changement à sa guise à la tête de la direction du groupe parlementaire des libéraux à l’Assemblée nationale.

Par ailleurs, le porte-parole du Pds est également revenu sur les derniers événements qui ont marqué l’actualité nationale, à savoir le drame de Mouna. Et c’est pour dire que le comité directeur déplore la manière dont le gouvernement a géré ce drame. Poursuivant son propos, Babacar Gaye a ainsi annoncé la tenue prochaine d’une journée nationale de prière pour le repos des âmes des victimes au quarantième jour de ce drame. Le porte-parole du Pds a également assuré que le Pds condamne le fait que «le président de la République veuille faire de la récupération politique l’arrivée victorieuse des lionnes de Yaoundé oubliant peut-être quelque part, qu’il reste encore des choses à faire à Mouna pour identifier non seulement les corps, mais aussi rassurer les Sénégalais quant à l’ampleur du dégât».

Sud Quotidien

Voir aussi

ASSEMBLEE NATIONALE La cinglante réplique de Moustapha Diakhaté à Abdoul Mbaye

Le président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakaar(BBY), Moustapha Diakhaté, n’a pas du tout …